« Faire du Lucernaire un petit Rond-Point »
Par Corinne François-Denève
C’est le bruit des fourchettes qui attire le chaland : au Lucernaire, on peut entrer par le restaurant, et regarder à loisir les affiches des spectacles qui s’y jouent, et des films qui y sont projetés…

Nasdrovia, camarades ! *
Par Lise Facchin
Tchekhov, c’est drôle. C’est enlevé. Ça danse, ça bondit, ça grince, ça raille,ça grouille et ça ricane ! Un grand merci à Benoît Lavigne et à ses excellents comédiens de nous le remettre en mémoire.