La noirceur des existences enfermées
Par Christophe Giolito
Succès de la fin de l’année dernière, le sombre huis clos familial de Michel Tremblay est repris pour deux mois À la folie Théâtre en cette fin de saison.