Avec panache !
Par Trina Mounier
Beau lancement des Nuits de Fourvière avec un « Cyrano de Bergerac » sensible et juste monté par Georges Lavaudant, qui fait ici démonstration de son exigence artistique. Et Patrick Pineau est magnifique dans le rôle-titre.

Torreton compose un grand Cyrano
Par Jean-François Picaut
Les types humains, issus de la littérature, ne sont pas si nombreux. Cyrano de Bergerac en est assurément un. Le succès constant, depuis sa création il y a plus d’un siècle, du chef-d’œuvre d’Edmond Rostand vient en partie de là. Cela fait aussi qu’il est toujours risqué de s’attaquer à un tel monument.

Un pour tous ! Tous pour un !
Par Laura Plas
La Cie du Berger, menée tambour battant par Olivier Mellor, propose un « Cyrano » enlevé et populaire qui met en lumière jusqu’aux plus petits rôles et exalte le travail de troupe. Une célébration du théâtre vivifiante et souvent inspirée.

« Cyrano », le chant du cygne de Didier Carette
Par Nicolas Belaubre
« Je me casse avant qu’on me chasse ! » C’est ainsi que Didier Carette a tiré sa révérence, lors de la présentation de ce qui serait sa dernière saison à la tête du Théâtre Sorano…

Le roi Régis
Par Bénédicte Soula
L’évènement théâtral à Toulouse, c’est bien évidemment l’œuvre-jubilé de Didier Carette au Sorano, « Cyrano de Bergerac ». La première a eu lieu mercredi, dans une atmosphère de grande tension et d’émotion…

« Ah ! messeigneurs, quel nez que ce nez‑là !… »
Par Sheila Louinet
Le grand chef Ragueneau vous le dirait. Pour mettre en scène une pièce telle que « Cyrano de Bergerac », on ne transige pas sur la recette : le « nez » doit être colossal et un défi à lui tout seul…