Un bel écrin pour une grande comédienne
Par Trina Mounier
Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu Élizabeth Macocco occuper seule un plateau de théâtre. Trop longtemps. Merci à Jean Lacornerie de la diriger si bien dans ce monologue déjanté de l’auteur contemporain argentin, Federico Jeanmaire, « Plus léger que l’air ».

Élizabeth Macocco, magnifique Électre
Par Trina Mounier
Avec cette variation autour de l’« Électre » de Sophocle écrite par Jean‑Pierre Siméon à la demande de Christian Schiaretti, Élizabeth Macocco donne toute la mesure de son talent de tragédienne.

La solitude des rats
Par Léna Martinelli
Dans sa dernière création, « le Diptyque du rat », Laurent Fréchuret réunit deux textes : une adaptation d’« Une trop bruyante solitude », œuvre du Tchèque Bohumil Hrabal…