Les tisserandes d’une épopée intime
Par Lorène de Bonnay
Marie Piemontese délaisse un temps son costume d’actrice pour inventer et mettre en scène une belle pièce sur le tissage, le métissage, le passage. Sa fable intime et universelle, « Qui déplace le soleil », nous meut, dans tous les sens du terme.

« Je suis une nomade culturelle » (épisode 2)
Par Lorène de Bonnay
Comédienne, auteure, metteure en scène et pédagogue, Marie Piemontese trace son propre sillon et chemine en ce moment dans un projet rhizome, « les Lignes imaginaires ».

Coup d’éclat
Par Léna Martinelli
Avec « Ça ira (1) Fin de Louis », fresque entre passé et présent, Joël Pommerat prouve qu’il est aussi à l’aise dans les épopées historiques que les récits intimes. Magistral et salutaire !

Famille, je vous haine
Par Léna Martinelli
Qu’est-ce qu’être parent ? En une dizaine de courtes scènes, Joël Pommerat raconte dans « Cet enfant » la difficulté d’assumer cette responsabilité et la complexité du lien familial…

« Nous vendons notre temps de vie »
Par Lorène de Bonnay
Au Théâtre de l’Odéon, l’écrivain scénique Joël Pommerat « réveille » actuellement deux pièces marquantes de son répertoire, qui sont jouées en alternance…

Un présent fulgurant qui dévoile les parts d’ombre du réel
Par Lorène de Bonnay
Au Théâtre de l’Odéon, la rentrée théâtrale est marquée par la reprise de deux pièces saillantes de Joël Pommerat : « Au monde » d’abord, « les Marchands » ensuite…

Un Pommerat qui palpite
Par Léna Martinelli
Dans sa dernière création, Joël Pommerat explore les choses de l’amour. Ou plutôt les états de l’amour, lui qui choisit d’intituler sa pièce « la Réunification des deux Corées » !…

Un Pommerat en mal d’amour
Par Florent Coudeyrat
Aux Ateliers Berthier, la nouvelle création très attendue de Joël Pommerat déçoit autant pour sa scénographie maladroite que pour le survol de son vaste sujet, l’amour…