Un récit plein de vie
Par Léna Martinelli
Seul sur scène, pour la première fois de sa carrière, Stéphane Freiss s’empare du roman de Romain Gary. Il en restitue toute la teneur. La saveur aussi. Il rend hommage autant à ce chef-d’œuvre de la littérature qu’à l’amour maternel et filial, dans un délectable moment de complicité.