« le Sexe faible », de Heidi Brouzeng, l’Échangeur à Bagnolet

« le Sexe faible ? » © Arno Hussenot

Ça fait bien par où ça casse
Par Laura Plas
Quelque part du côté de Fassbinder, ou d’Almodovar, L’S.K.B.L. Cie invente avec « le Sexe faible ? » son cabaret punk et surréaliste. Rompu le carcan des genres, en éclat donc celui de l’idéal féminin ! La friction des notes et des mots, de l’utopie et du rêve, des cris et des chuchotements créent ici une proposition forte, souvent dérangeante.

« la Mouche », d’après Marguerite Duras, Centre européen de poésie d’Avignon

la Mouche © D.R.

« Écrire, c’est hurler sans bruit »
Par Cédric Enjalbert
Un peu en retrait des foules et comme réservé à quelques initiés, à ceux d’entre nous qui aiment les découvertes et les recherches plastiques, qui prennent le risque (certes modéré…) des spectacles de création et des performances, le Centre européen de poésie d’Avignon fait figure de lieu d’expérimentation.