Une conversation dérangeante
Par Bénédicte Fantin
Anne-Marie Lazarini met en scène « Probablement les Bahamas », une comédie grinçante de Martin Crimp créée en 1986 pour la radio. L’humour et l’angoisse se mêlent dans cette pièce inclassable de l’auteur contemporain britannique.

Au royaume des illusions
Par Trina Mounier
Martin Crimp était aux Subsistances mardi soir pour assister à la première mondiale de sa dernière pièce, « Dans la république du bonheur », dans une mise en scène d’Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo aussi dérangeante que le texte.

« Les dieux regardent toujours »
Par Fabrice Chêne
Quatre ans après « la Ville », Martin Crimp est de retour au Théâtre des Abbesses avec une pièce écrite en 2004, « Tendre et cruel » (toujours traduite par Philippe Djian). La mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman sert au mieux cette réécriture virtuose d’une tragédie de Sophocle.

Un polar vénéneux
Par Florent Coudeyrat
La compagnie Patrick‑Schmitt, basée depuis plus de vingt ans dans le charmant centre-ville de Nanterre, ose le pari de présenter l’une des pièces du dramaturge contemporain Martin Crimp, encore peu connu en France. Une brillante réussite.