Poésie vivante
Par Sarah Elghazi
En hommage à Robert Desnos, surréaliste et résistant, « les Quatre sans cou » nous montre les deux facettes du maître d’œuvre Christian Olivier, ici en retrait de sa faconde et de sa hargne jouissive bien connue des Têtes raides pour être tout au service du texte, des textes.

Le laboratoire d’idées du Pr Gosselin
Par Aurélie Plaut
Durant près de quatre heures, la troupe de Julien Gosselin entraîne le spectateur des Ateliers Berthier de l’Odéon dans une course folle. Son adaptation du roman de Michel Houellebecq, « les Particules élémentaires », est grandiose.

« Connection lost »
Par Cédric Enjalbert
Le Verbe fou, nom bienheureux pour ce théâtre sis dans une ancienne imprimerie, biotope où le spectacle vivant s’acclimate très bien et les mots croissent sans tuteur. Que ceux qui cherchent un microclimat où la création est préservée et les mots respectés s’y rendent.