L’éternité du désir
Par Lorène de Bonnay
« Les Ailes du désir » de Gérard Vantaggioli transposent le film magistral du cinéaste allemand, dont l’action se situe dans le Berlin de 1987, dans la cité des Papes d’aujourd’hui…

Insaisissable Don Juan
Par Trina Mounier
Dans la petite salle de l’espace 44, nous n’étions malheureusement qu’une poignée pour assister à ce « Don Juan (raconté par lui-même) », un texte passionnant de Peter Handke, revisité par une Françoise Maimone au mieux de sa forme, avec un comédien époustouflant : Stéphane Naigeon.

Dompter la tempête
Par Lorène de Bonnay
Alain Françon met en scène avec une infinie justesse la dernière pièce de Peter Handke parue en 2012, « Toujours la tempête », à l’Odéon. Une pièce intime et épique qui donne vie à toutes les minorités ethniques évanescentes, à travers une famille slovène.

« Cher et très moche contemporain… »
Par Cédric Enjalbert
Le renversant Yann Collette reprend l’interprétation du poème dramatique de Peter Handke : « Souterrain blues ». Une rhapsodie humaine trop humaine, à l’attention des semblables, infréquentables et laids.

La parole comme matière à penser
Par Trina Mounier
Ce sont deux textes très courts de Peter Handke qui font partie des quatre pièces parlées qu’il ait écrites. Ce sont des étranges objets littéraires qui n’ont de pièce que le nom…