En 2018, Nanterre-Amandiers célèbre l’anniversaire des dix ans de « l’Effet de Serge » (2007) et de « la Mélancolie des Dragons » (2008), deux spectacles pensés en diptyque, qui ont tracé les lignes de force du Vivarium Studio.

Étrange attraction
Par Claire Tessier
Après « l’Effet de Serge », Philippe Quesne continue de représenter les doux rêveurs et leur conception du spectacle. Dans « la Mélancolie des dragons », l’auteur déploie tous ses talents de plasticien pour nous en mettre plein les yeux.

Une mélancolie loufoque et douce
Par Jean-François Picaut
Philippe Quesne reprend, pour quelques jours, à Rennes, sa pièce, « la Mélancolie des dragons », créée dans le cloître des Célestins au Festival d’Avignon en 2009. Cette mélancolie-là enchante le public.