Thomas B. réincarné
Par Fabrice Chêne
Jacques Kraemer reprend son « Thomas B. » le temps d’un festival. Portrait ? Hommage ? Simple évocation ? L’essentiel est que le comédien parvienne à faire vivre devant nous la figure de l’auteur autrichien Thomas Bernhard.

Joli bric-à-brac pour grandes questions
Par Laura Plas
Bric-à-brac de jolies idées de scénographie et de mise en scène, « Comment moi je » charme sans convaincre totalement en raison de son écriture décousue.

L’eau murmure, ruisselle, chante
Par Léna Martinelli
L’eau source de vie… « Splatch ! » s’adresse aux tout-petits pour les sensibiliser au respect de cette ressource naturelle si précieuse. Une aubaine à Avignon que ce spectacle de clown, petite bulle de fraîcheur dans la moiteur du Festival ! Drôle et poétique.

« Des choses qui pourraient peut-être ne pas concerner que moi… »
Par Fabrice Chêne
Dans un cadre intime, la compagnie Les Fous à réaction propose une expérience théâtrale inédite qui s’appuie sur un texte de Ronan Chéneau.

Guy Alloucherie ouvre les vannes du silence
Par Laura Plas
De briques et de broc, multipliant les médias et les approches, Guy Alloucherie interroge l’énigme du passé (le sien et celui du bassin minier du Pas-de-Calais). Il crée ainsi un spectacle profondément humain où l’émotion affleure sous l’humour. Remarquable.

Les pieds sur le terril, la tête dans les étoiles
Par Cédric Enjalbert
La Spoutnik Theater Cie a atterri à Avignon avec « Sisyphski, la cité des Astres ». Ce spectacle brillant créé dans le Nord emprunte les tunnels de la mémoire…

Forti, Martucci, Colonna, Heynemann : la maison du cœur
Par Vincent Cambier
« Les nuages retournent à la maison », de Laura Forti, est joué pour la première fois en France, dans une traduction assurée par Federica Martucci, l’une des deux interprètes de la pièce

La flèche humoristique finit par rater sa cible
Par Claire Stavaux
Le spectacle « dé-marrait » pourtant bien. Une idée originale était là, les ingrédients aussi, un brin de folie avec un bon tour de main. Et, pourtant, non, la mayonnaise ne prend pas. Étrange mixture d’un savant légèrement frappadingue…

Histoire ordinaire d’un enfant de « salaud »
Par Cédric Enjalbert
À l’abri d’une rue calme, l’espace de la Présence Pasteur s’ouvre sur une vaste cour ombragée où il fait bon, dans la soirée, s’asseoir un instant avant d’entendre l’un des spectacles de la programmation…