Le chaos comme partition originale
Par Laura Plas
Avec Trust – Karaoké panoramique, Maelle Dequiedt propose une adaptation à la fois pertinente et personnelle de la pièce de Falk Richter, Trust. Une réussite. Et la preuve, s’il en fallait, qu’il ne suffit pas de suivre bêtement un texte, comme au karaoké, pour en déployer le sens.

Plus grand que nature
Par Lorène de Bonnay
Sous-titrée « Comédie burlesque et tragique de notre jeunesse passée », la pièce « Je suis un pays », une dystopie foutraque, marque la fin d’un cycle pour Vincent Macaigne. On y retrouve avec joie son esthétique, même si elle ne possède pas la fulgurance de certains spectacles qui l’ont précédée.

Makeïeff fait l’échappée belle avec Boulgakov
Par Bénédicte Fantin
De « la Fuite ! » signée Mikhaïl Boulgakov, une fresque épique et burlesque sur l’exil des Russes blancs, Macha Makeïeff tire un spectacle onirique. Elle rend justice à ce dramaturge avant-gardiste dont les mises en scène ont été empêchées de son vivant.

Affreux, drôle et touchant
Par Laura Plas
Tous les soirs au théâtre de la Bastille, Nicolas Bouchaud nous attend (vraiment) pour se livrer à un jeu de massacre jubilatoire inspiré du roman de Thomas Bernhard : « Maîtres anciens ». Et à ce jeu, le bouffon est ici roi.

Nô, nô, nô
Par Léna Martinelli
Dairakudakan, revient à Paris avec deux créations inédites. Créée il y a 45 ans, la compagnie japonaise est toujours dirigée par Akaji Maro, à la vision singulière teintée d’ironie. La preuve avec « Paradise », une création récente qui en met plein la vue, plus qu’elle ne dérange.

Un étrange piège théâtral
Par Lorène de Bonnay
Cyril Teste, comme d’autres metteurs en scène avant lui, s’attaque à l’adaptation théâtrale du film « Festen », de Thomas Vinterberg. Quand l’inceste s’invite dans une fête de famille, c’est le désastre, la déflagration. Or, la forme élaborée ici, entre film et théâtre, ne suscite pas un tel trouble.

Melville, la vie
Par  Cédric Enjalbert

La traversée continue. Le Théâtre du Voyageur, à Asnières-sur-Seine, nous mène sur la trace de « Moby Dick ». Il est encore temps de prendre le bateau en marche, le troisième épisode se joue jusqu’en décembre. Quelle pêche !