Bats-toi si t’es une femme !
Par Olivier Pansieri
Dix ans après Pénélope Ô Pénélope, Simon Abkarian présente deux nouvelles fables sous la verrière étoilée du Théâtre du Soleil, en tout six heures de spectacle. Des trous d’air, mais quel souffle ! Un grand bravo à Ariane Ascaride, Marie Fabre et Catherine Schaub qui tiennent, de bout en bout, ce marathon de l’amour, de la peur et de la famille.

Reprise
Annonce
« Sous la toile de Jheronimus » est une divagation circassienne inspirée du « Jardin des délices ». Entre poésie, humour grotesque et haute voltige, cette transposition contemporaine du monde peint par Jérôme Bosch invite le spectateur à réfléchir sur ses propres valeurs et sur l’état du monde d’aujourd’hui.

« Du théâtre dans le théâtre pour les 70 ans de la Huchette »
Par Jeannine Boubet et Lorène de Bonnay
Après plusieurs mois de succès à la Huchette et une brève interruption, « Comédiens ! », qui a reçu cinq trophées lors de la seconde cérémonie de la Comédie musicale, reprend à partir du 2 octobre.

Reprise
Acrobates, comédiens, danseurs, chanteurs et musiciens… Bouquet final pour le Cirque Plume qui présente son ultime spectacle devant un public ravi. Si les places disponibles à La Villette se font rares, il sera possible de voir « la Dernière Saison » en tournée, de janvier 2019 à juin 2020.

Quand la folie résonne, elle nous rend gais
Par Lorène de Bonnay
Thomas Ostermeier partage son sens de la démesure toute shakespearienne avec les comédiens du Français : sa mise en scène de « la Nuit des rois ou tout ce que vous voudrez » détonne et régale.

Agent trouble
Par Cédric Enjalbert
Steve Suissa met en scène « Ich Bin Charlotte », le récit biographique d’une icône transgenre berlinoise, durant la guerre. Succès du Off d’Avignon cet été, le spectacle est repris au Théâtre de Poche-Montparnasse.

La voix de la survie
Par Bénédicte Fantin
Marc Lainé transpose la nouvelle de Jack London, « Construire un feu », en mobilisant ses multiples talents de plasticien, scénographe, réalisateur et metteur en scène. Le dispositif scénique, qui fait la part belle à la projection vidéo, semble presque superflu face à l’écrasante présence des deux conteurs : Pierre Louis-Calixte et Alexandre Pavloff.

Lupa plaide Kafka 
Par Trina Mounier
Alors qu’un parti ultraconservateur accédait au pouvoir en Pologne, Krystian Lupa s’est emparé de Kafka. Le metteur en scène présente aujourd’hui une adaptation du « Procès », dont il explore les méandres dans un spectacle halluciné de presque cinq heures.

Trouver sa direction, au plus noir de la nuit !
Par Laura Plas
Approfondissant les questions de l’exil et du racisme, Nelson Rafaell Madel adapte « Au plus noir de la nuit », de l’écrivain sud-africain André Brink. Si la proposition n’est pas dépourvue d’audace, elle manque de maturation, en particulier en ce qui concerne la direction d’acteurs.