Robin 2022 ?
Par Bénédicte Fantin
La nouvelle création du Grand Cerf Bleu s’attaque au personnage mythique de Robin des Bois et sonde par la même occasion notre imaginaire collectif : que représente cette figure emblématique aujourd’hui ? Humour, esthétique du ratage, musique au plateau… on retrouve les ingrédients constitutifs des créations du Grand Cerf Bleu, avec, cette fois, un aspect didactique qui tend à alourdir le rythme de la pièce.

Les lignes et les flux du Désir
Par Lorène de Bonnay
Sous le signe d’Eros, le 104 offre une soirée danse explosive qui augure une belle rentrée ! Le spectacle « Deal » explore ce qui se joue dans une rencontre : quel accord tacite, quelle négociation, quel don, quel refus, quel compromis, quel arrêt commun sur cette ligne de fuite ? La chorégraphie de « Soul Chain », à travers une troupe de 17 danseurs virtuoses, donne une vision trouble du Désir : un tout, un corps, un trou, un soleil noir composé de flux irrépressibles.

Par omission ?
Par Trina Mounier
Auteure et metteuse en scène de talent, Myriam Boudenia livre une comédie intelligente qui aborde habilement la question des migrants. On y découvre le destin de cinq personnages, dont trois générations de femmes, avec la réalité contemporaine des peuples soumis à l’exil.

Sables émouvants
Par Léna Martinelli
Avec le plasticien Kohei Nawa, Damien Jalet (artiste associé de Chaillot) livre une extraordinaire épopée sur l’évolution de l’humanité. Bien que saisie d’effroi, on est renversée par tant de beauté, une cosmogonie poétique à la croisée des arts. Des sensations et une expérience inoubliables.

Illusions perdues, Paris gagnés !
Par Laura Plas
Après l’épopée, la comédie humaine ! Pauline Bayle relève le gant d’adapter « Illusions perdues » de Balzac, roman aussi tentaculaire et fourmillant que le Paris qu’il dépeint. Une adaptation réussie où s’exprime l’amour des lettres et des acteurs, tout autant que le talent de Balzac.

Singulières plurielles Par Laura Plas Les Trois Coups En ouverture des Zébrures d’automne, honneur était fait aux femmes : objets et sujets de création. […]

Artistes, publics et habitants, cœurs battants de Points communs 
Par Léna Martinelli
Rencontre avec Fériel Bakouri, à la tête de la nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, un projet culturel ouvert sur le monde et la création, avec l’ancrage territorial comme ligne directrice.

Un dessous des cartes prévisible
Par Trina Mounier
Kyra vit seule, assez modestement, dans une banlieue de Londres, quand déboule chez elle le fils de l’homme qu’elle a aimé et quitté, puis l’amant lui-même, Tom. Tout se déroulera dans cette même pièce propice à accueillir secrets et mensonges.  En se retrouvant, ils vont  réveiller les feux non éteints de leur passion, mais aussi les vieilles rancunes et des antagonismes irréconciliables.

Ah ! La vie d’artiste
Par Léna Martinelli
Élu l’un des vingt-cinq meilleurs danseurs au monde en 2011 par le magazine Dance Europe, Olivier Dubois nous livre quelques beaux « restes ». Douze ans après avoir signé sa première chorégraphie, ce solo se veut une tentative de raconter une histoire de l’art (son histoire de l’art) en revisitant quelques-uns des 60 spectacles auxquels il a participé. Une traversée de sa carrière pleine d’humour et de tendresse.

Complètement marteau !
Par Léna Martinelli
Détournant la pratique du bricolage, Claudio Stellato et son équipe de clowns acrobates nous livrent un bric a brac jubilatoire, où l’absurde le dispute à la fantaisie. Dans ce chantier mené tambour battant, le bricolage devient danse, cirque, concert et folie créatrice. En imbriquant corps et matière de manière si poétique, ces artistes-là cassent vraiment la baraque ! 

Cartographie du souvenir
Par Élisabeth Hennebert
Présentée pour la première fois dans son intégralité, la trilogie de Baptiste Amann propose une grande fresque en forme de tragédie contemporaine, tant familiale qu’historique, où se superposent petite et grande histoire, drame intime et catastrophe collective. Une randonnée sur sentier périlleux, entre mémorial espiègle et accumulation brouillonne, à en juger le premier volet.