Stabat Sonia dolorosa
Par Élisabeth Hennebert
Jean Bellorini, directeur de théâtre culotté, ose programmer deux « concerts-poésie » d’apparence difficile. Résultat : salle comble et ovation pour Sonia Wieder‑Atherton et André Markowicz.

La tragédie de l’innocence
et de la fausse candeur
Par Jean-François Picaut
« The Turn of the Screw » de Benjamin Britten (1913-1976) est un opéra de chambre créé au Festival de Venise en 1954. Tiré de l’œuvre éponyme de Henry James (1898), il respecte scrupuleusement le contenu de cette nouvelle qui passe pour un fleuron de la littérature fantastique.