Un « Schpountz » poussif
Par Michel Dieuaide
Conçu à l’origine comme le scénario d’un film où s’illustra Fernandel en 1938, « le Schpountz », traduit et adapté par la Comp. Marius, se présente comme une farce nonchalante et désinvolte. Créé en 2013, le spectacle semble avoir perdu son souffle d’origine.

Pagnol mitonné à la flamande
Par Trina Mounier
Revoici la Comp. Marius pour la troisième fois à Fourvière, avec l’adaptation au théâtre de la célèbre trilogie de Pagnol, « Marius », « Fanny » et « César ». Une incontestable réussite et un authentique spectacle populaire.