Reprise
Par Léna Martinelli
Écrite à la demande de Nicole Garcia, cette pièce de la lauréate du Goncourt 2009 fait parler la violence métaphysique qui se dégage de la condition humaine. Cela, loin de tous les clichés sur le rôle des professeurs et des parents, la culpabilité ou encore la condition féminine.

Dissimuler son être véritable, coûte que coûte ?
Par Lorène de Bonnay
« Royan. La professeure de français » de Marie Ndiaye est une pièce écrite à la demande de Nicole Garcia. Ce monologue mis en scène par Frédéric Bélier-Garcia, le fils de l’actrice et réalisatrice, évoque un tragique secret. Mêlant déni et culpabilité, il se déploie lentement sur le plateau à travers la parole, tels des flux de conscience fulgurants, entre ombre et lumière. Puissamment.

Apocalypse « Caprices »
Par Céline Doukhan
C’est sur les tas de fumier que poussent les plus belles roses : ainsi Frédéric Bélier-Garcia nous emmène-t-il dans un décor de déchetterie pour nous faire entendre « les Caprices de Marianne ».