Déçue d’être déçue
Par Claire Stavaux
En juillet 2008, même Théâtre du Chien‑qui‑Fume, mêmes comédiennes, même créneau horaire, la compagnie Premier acte présentait « Erendira »…

De Márquez à Tcheumlekdjian : quand le merveilleux est souverain
Par Aïda Asgharzadeh
Le Chien qui fume affiche complet tous les matins depuis le début du Off d’Avignon avec le deuxième volet du diptyque « Macondo-Erendira »…