Godard, es-tu là ?
Par Aurélie Plaut
Dans une fable conjugale librement inspirée du « Mépris », Nicolas Liautard guide le spectateur dans les méandres de l’amour et de l’art. Un voyage initiatique aux escales édifiantes et un bel hommage à l’esthétique cinématographique de la Nouvelle Vague.