« les Piliers de la société », d’après Henrik Ibsen, l’Élysée à Lyon

« les Piliers de la société » © Augustin Rolland

Une jeune troupe audacieuse et prometteuse
Par Trina Mounier
« Les Piliers de la société », avec sa durée, son nombre de personnages, son intrigue touffue entièrement construite autour d’un objectif plutôt didactique, est une pièce peu jouée d’Ibsen. La Grande Tablée, collectif issu de l’E.N.S.A.T.T. qui n’a peur de rien, s’y est pourtant attaqué !

« Manque », de Sarah Kane, l’Élysée à Lyon

« Manque »

Mourir d’aimer
Par Michel Dieuaide
Suicidée à vingt-huit ans en 1999, Sarah Kane, fulgurant météore de la littérature dramatique britannique, a laissé cinq pièces, dont « Manque ». C’est de cette œuvre que s’emparent aujourd’hui Arthur Fourcade et le Collectif X en proposant un brillant et magnétique oratorio pour quatre voix.

« Violet », de Jon Fosse, l’Élysée à Lyon

Violet © Manon Valentin

Huis clos sous pression
Par Trina Mounier
Un prénom féminin pour cette courte, très courte pièce de Jon Fosse. Violente, très violente et observée comme à la loupe… Terrifiant. Et qui révèle un jeune metteur en scène très personnel.

Scènes élit l’Élysée (n<sup>o</sup> 2), l’Élysée à Lyon

Je chie sur l’ordre du monde © D.R.

Du théâtre au cinéma, il n’y a qu’un pas
Par Élise Ternat
Au-delà des mises en scène de textes de Riad Gahmi « Où et quand nous sommes morts » et « Le jour est la nuit » évoquées précédemment, ce sont de nombreux temps de projection en alternance avec des performances qui ont été proposés tout au long de la résidence de la compagnie Scènes au théâtre l’Élysée…

« Bouchouka », de Myriam Boudenia, l’Élysée à Lyon

« Bouchouka » © Julia Beurq

Remarquable prestation
Par Élise Ternat
Le théâtre de l’Élysée a choisi d’emmener une nouvelle fois ses spectateurs dans un univers à la personnalité singulière, celui de « Bouchouka », périple peu classique, puisqu’il est ici question de suivre Myriam Boudenia dans un road-movie sans voiture.