Ne jamais être à terre
Par Aurore Krol
À Brest, les dix interprètes de « Badke » réécrivent les pas d’une danse folklorique du Moyen-Orient, entre identité de groupe et dévoilements intimes. Une chorégraphie au rythme endiablé, instantanément joyeuse, qui s’ouvre progressivement à des tableaux narratifs évoquant les territoires occupés en Palestine.