Reprise de « Joueurs, Mao II, les Noms » à l’Odéon. Avec cette trilogie-fleuve adaptée des romans de l’auteur américain, le geste artistique de Julien Gosselin s’approfondit. Le spectateur se laisse immerger dans une expérience théâtrale paroxystique, labyrinthique, à la fois inouïe et éprouvante.

Signature de la charte « Droit de cité »
Par Laura Plas
La charte « Droit de Cité » a été signée lors du festival CIRCa, à Auch. Elle devrait permettre d’accompagner le renouvellement de la création sous chapiteau et assurer la collaboration harmonieuse entre lieux d’accueil et artistes itinérants. Un heureux évènement !

Reprise
Annonce
« Sous la toile de Jheronimus » est une divagation circassienne inspirée du « Jardin des délices ». Entre poésie, humour grotesque et haute voltige, cette transposition contemporaine du monde peint par Jérôme Bosch invite le spectateur à réfléchir sur ses propres valeurs et sur l’état du monde d’aujourd’hui.

Reprise
Acrobates, comédiens, danseurs, chanteurs et musiciens… Bouquet final pour le Cirque Plume qui présente son ultime spectacle devant un public ravi. Si les places disponibles à La Villette se font rares, il sera possible de voir « la Dernière Saison » en tournée, de janvier 2019 à juin 2020.

Reprise de « La reprise – Histoire(s) de théâtre (I) »
Annonce
Lorène de Bonnay
« La reprise – Histoire(s) de théâtre (I) » de Milo Rau interroge la violence d’un fait divers, le regard et l’illusion théâtrale. Un spectacle dense, catharctique, efficace (crée à Bruxelles en mai, ovationné à Avignon et actuellement aux Amandiers).

Un festival découvreur de talents
Par Léna Martinelli
Le Chaînon manquant continue de défricher. Tremplin pour de jeunes talents ou accélérateur de succès, il affiche une programmation riche en découvertes avec plus de 70 spectacles (musique, humour, jeune public, théâtre, danse, arts de la rue et du cirque) dans une vingtaine de lieux.

Premier festival de magie nouvelle au Rond-Point
Annonce
Avant de lancer des travaux de réfection, le Théâtre du Rond-Point consacre tout un mois à la magie nouvelle, dont la reprise de deux spectacles que nous avons aimés (le Paradoxe de Georges, de et avec Yann Frisch, et les Limbes, d’Étienne Saglio).