« Écouter une parole inventive et non formatée : une réelle matière à penser qui réveille nos cerveaux ! »
Par Lorène de Bonnay
La Covid a précipité les arts du vivant dans une crise que même la pire droite néo-libérale n’aurait osé rêver. Pourtant, de la pensée, de l’audace, de l’originalité, du courage il en reste. Lise Facchin, auteure et metteure en scène donne la parole dans son émission audio « Comptoir des abîmes » à celles et ceux qui s’ingénient encore à faire avancer la culture.

S’ouvrir à l’invisible
Par Trina Mounier
Les spectacles de La Cordonnerie sont si malins, ingénieux, gorgés de références et sans pose aucune que, pour ma part, je m’y rends les yeux fermés. Du moins jusqu’au lever de rideau. Ensuite, je les garde écarquillés pour ne pas en perdre une miette. « Ne pas finir comme Roméo et Juliette » est incontestablement le plus abouti.

Démesuré, truculent, héroïque 
Par Trina Mounier
Albert Cohen a quelque peu disparu des affiches. Pourtant, quelle plume et quel portraitiste d’une société disparue ! Olivier Borle s’empare avec brio d’un roman particulièrement riche et vivant, « Mangeclous ». Avec une bande d’acteurs brillantissimes qui ne boudent pas leur plaisir.

Les clés de l’émancipation
Par Bénédicte Fantin
Juste avant la compagnie présente « Les Femmes de Barbe-Bleue » dans le cadre du festival Les Singulier·e·s au CENTQUATRE. Une réjouissante variation autour du conte de Perrault, déjà lauréate du Prix du Jury et du Prix des Lycéens Impatience 2019.

Sans frontières ni préjugés
Par Michel Dieuaide
En présence mais en respectant tous les gestes barrières, elle a bien voulu nous dévoiler avec prudence et détermination quelques-uns des aspects de son parcours personnel et quelques pistes concernant ses nouvelles responsabilités.

Tiphaine Raffier, l’urgence absolue
Par Trina Mounier
Elle aurait dû être présente au Festival d’Avignon. Sa programmation au TNP de Villeurbanne en ce début janvier vient d’être repoussée à la saison prochaine. Il va donc falloir patienter pour découvrir la très jeune et brillantissime Tiphaine Raffier. Elle signe avec « La Réponse des Hommes » un spectacle d’une grande maîtrise, magnifique et bouleversant.

Messe païenne en rut majeur
Par Stéphanie Ruffier
Fado-blues salé, lamento rock et paroles de morues à la sauce saudade, le nouveau spectacle de Nadège Prugnard grimpe sur la table pour évoquer ses origines portugaises et cracher un « poème parlé-chanté des déracinements ». Servi dans une langue éruptive, incandescente, percussive, il nous colle une sacrée beigne.

Appel au soutien du référé – liberté intersyndical
Pour la réouverture des lieux de spectacle vivant 
En désaccord profond avec la décision inéquitable du gouvernement de maintenir les salles de spectacle fermées au public après le 15 décembre, nous, directrices et directeurs de compagnies, de théâtres et de structures culturelles, avons décidé de nous engager dès aujourd’hui dans une démarche collective de recours en référé-liberté.

« Comment comprendre un traitement aussi inéquitable ? »
Par Léna Martinelli
Auteur, metteur en scène, ancien administrateur, Vincent Dheygre est président des Écrivains Associés du Théâtre depuis juin 2019. Voici ses réactions suite au maintien de la fermeture des lieux culturels.

La culture à l’épreuve du Covid
Par Léna Martinelli
Le confinement se prolonge pour le monde de la culture. Beaucoup de professionnels expriment leur incompréhension, voire leur colère. Les lettres ouvertes se multiplient et certaines structures vont saisir le Conseil d’État, en attendant la manifestation, mardi 15 décembre, à l’appel de La CGT Spectacle.

« De Vilar à Bellorini »
Par Trina Mounier
C’est une toute petite exposition qui surplombe l’immense hall d’entrée du TNP de Villeurbanne. Quelques mètres carrés vitrés qu’on voit d’en bas en arrivant et, dans cet écrin, des pièces rares qui permettent de revenir à l’origine du TNP, comme autant de fils directeurs d’une sorte de filiation à laquelle Jean Bellorini semble être attaché.

Risque du désir, désir du risque
Par Trina Mounier
Véronique Bettencourt est une artiste singulière aux talents multiples dont les dernières créations flirtaient avec le documentaire, le questionnement philosophique et l’enquête. Elle revient au texte littéraire aux côtés de Stéphane Bernard, immense passeur de textes et acteur de haute volée. Ensemble ils portent haut « Le Funambule » de Jean Genet.