Plongée vivifiante en eaux sombres
Par Léna Martinelli
Phia Ménard est une artiste aux multiples talents. Depuis plus de vingt ans, elle signe des créations spectaculaires, toujours en prise avec la matière. Pour « les Os noirs », elle chorégraphie Chloée Sanchez au cœur d’un entre-deux mondes. Entre la vie et la mort.

À malheur, malin et demi
Par Laura Plas
Thérapie de choc pour mémoire malade, réflexion érudite et presque dadaïste sur la question de la Palestine, « Décris-ravage » d’Adeline Rosenstein déconstruit les codes du théâtre documentaire pour mieux poser les questions. Vivifiant !

L’épopée au coin de l’usine
Par Laura Plas
Avec « 1336 (parole de Fralibs) » Philippe Durand fait résonner les voix des Fralibs et nous conte leurs combats. Épopée mettant aux prises des hommes face à un éléphant capitaliste, feuilleton palpitant et inachevé, le spectacle est à l’image de ses protagonistes profondément humain et généreux.

L’Homme qui ne pouvait plus fermer les yeux
Par Olivier Pansieri
« Jan Karski », mis en scène et adapté du roman éponyme de Yannick Haenel par Arthur Nauzyciel, fut l’un des évènements du Festival d’Avignon en 2011. Depuis, il n’a cessé de tourner dans le monde. Il ne fait pas que rafraîchir la mémoire, il l’honore aussi et rappelle que le monde peut être sauvé par le geste d’un seul homme qui dit non, ici dramatiquement ressuscité. Fort et nécessaire.

Une petite sœur pour Nora
Par Trina Mounier
Comptant parmi les quatre jeunes artistes associés choisis par Christian Schiaretti pour faire partie de son Cercle de formation et de transmission, Baptiste Guiton revient à un texte qu’il a déjà mis en scène il y a dix ans, « Le Groenland » de Pauline Sales.

Travail de maître !
Par Trina Mounier
Le tableau de Velázquez, « Les Ménines », possède la force d’attraction des mystères et des miroirs. Sylvie Mongin-Algan, qui met en scène la pièce éponyme de l’écrivain mexicain Ernesto Anaya, en est convaincue. Le travail collectif très réussi qu’elle dirige impressionne.

La Grande Guerre en toutes lettres
Par Bénédicte Fantin
Inspiré de correspondances réelles, le texte de Jean-François Viot nous fait revivre une histoire familiale lors de la Grande Guerre. Les belles trouvailles de mise en scène d’Yves Beaunesne donnent vie à cette forme atypique au théâtre.

Une 72e édition ouverte sur le monde et son temps
Par Léna Martinelli
Olivier Py dévoile la programmation du prochain Festival d’Avignon qui se déroulera cette année du 6 au 24 juillet. Il présente les 47 spectacles (dont 35 créations et 26 coproductions), qui donneront le pouls de la création internationale, avec de nombreux spectacles engagés politiquement.

Le nain, ce plouc ?
Par  Olivier Pansieri
Sous la baguette attentionnée de Franck Ollu, ce « Nain » donné dans sa forme réduite, fait ressortir les rutilantes trouvailles du Viennois Zemlinsky, compositeur incurablement Art Nouveau. Mathias Vidal prête sa voix puissante au rôle-titre, Julie Robard-Gendre sa forte sensibilité à celui de Ghita et l’Orchestre symphonique de Bretagne sa fougue aux fulgurances de cette lettre ouverte aux sans-cœurs. On est moins convaincu par le reste.