Tout est bon dans le harpon
Par Élisabeth Hennebert
À la tête d’un équipage expérimenté, Chantal Melior adapte « Moby Dick » au Théâtre du Voyageur, à Asnières. Elle dégraisse le mastodonte marin pour en faire un monstre sacré.

Le cirque mis à nu
Par Léna Martinelli
Des hommes. Des femmes. Trois acrobates et un mannequin. Les relations sexuelles sont le fil rouge de « Reflets dans un œil d’homme », présenté par la Cie Diable au corps, dans le cadre de Pisteurs d’Étoiles.

Éprouvante traversée
Par Marion Le Nevet

La fresque épique sur l’immigration du metteur en scène congolais Dieudonné Niangouna mérite une attention toute particulière en ces temps de non-solidarité internationale. Pourtant, son « Radeau de La Méduse » nous laisse sur la rive.

Enjoy lovers !
Par Léna Martinelli
Voilà un spectacle insolite : « Certes ! » réveille aussi bien les zygomatiques qu’il nous scotche par ses exploits, ou nous touche par son émouvante simplicité. Dernier coup de cœur de Pisteurs d’Étoiles.

Spectacle de haut vol
Par Léna Martinelli
Parmi les propositions en extérieur des Pisteurs d’Étoiles, un coup de cœur d’une autre nature : dans « Landscape(s) », la Cie la Migration confronte une étrange machine au mouvement des funambules. Virtuose et poétique.

K.-O. ?
Par Léna Martinelli
Autre coup de cœur du festival Pisteurs d’Étoiles : « 8 ans, 5 mois, 4 semaines, 2 jours » des belges Bert & Fred. Un spectacle original, drôlissime et percutant qui prouve que l’amour aide à relever bien des défis.