L’Homme, entre innocence et crapulerie
Par Lorène de Bonnay
Après « Paroles gelées » et « la Bonne Âme du Se‑Tchouan », le talentueux Jean Bellorini sonde une autre grande œuvre littéraire : son « Karamazov », gai et tragique, interroge l’Homme sensuel, coupable ou souffrant – privé de Dieu…

Féerie à flanc de falaises
Par Lise Facchin
Loin des prétentions cérébrales du théâtre de certains, la troupe japonaise de Satoshi Miyagi nous offre un épisode du « Mahabharata » de toute beauté, généreux et drôle.