Une histoire de jules dans l’impasse
Par Sylvie Beurtheret
Jules Renard ? Voilà un nom qui fleure bon notre terroir et les bancs de l’école primaire, du temps où on y étudiait encore « Poil de carotte » et les « Histoires naturelles », dans les odeurs d’encrier et de colle à l’amande…

Plus d’épices, madame Saraceni !
Par Sylvie Beurtheret
« Tango, verduras y otras yerbas » ? En français, ça donne (en beaucoup moins chantant !) : tango, légumes et autres herbes. Voilà qui fait penser à une recette de pot-au-feu à la mode argentine, non ?…

Coupez !
Par Sylvie Beurtheret
« Allô, allô, allô… Ah ! Enfin… c’est toi… » Dans mon fauteuil du Ciné 13 Théâtre, je brûle d’entendre « la Voix humaine » de Jean Cocteau. C’est que cette tragédie en un acte, créée en 1930 à la Comédie-Française et jouée depuis par des comédiennes prestigieuses comme Simone Signoret, a la réputation d’être l’un des plus beaux monologues du théâtre français du xxe siècle…

Bulle, envole-toi !
Par Sylvie Beurtheret
« Paris est tout petit ce soir, c’est bien ». Oui, Marie Daguerre, c’est bien. Car dans l’intimité de cette toute petite cave voûtée du théâtre les Déchargeurs, où de nombreux artistes font leurs premiers pas, on entend parfaitement battre le cœur de la poésie…

Le manège désenchanté
Par Sylvie Beurtheret
Mon premier Festival d’Avignon… Je ne pouvais pas faire l’impasse sur la mythique cour d’honneur. Ce soir-là, « Casimir et Caroline », les amoureux déçus de l’auteur germano-hongrois Ödön von Horváth (1901-1938) s’y étaient pour la troisième fois donné rendez-vous…