De la grande illusion !
Par Bénédicte Fantin
Dans le cocon intimiste d’un camion-théâtre spécialement construit pour l’occasion et temporairement installé dans les jardins du Rond-Point, Yann Frisch nous offre une heure de « cartomagie » ponctuée de réflexions philosophiques et de digressions comiques sur notre rapport à la magie. Un pur moment d’émerveillement hors du temps !

Scène de crime
Par Bénédicte Fantin
Ce monologue de Rémi De Vos a été écrit pour Juliette Plumecocq-Mech, sur une commande de Christophe Rauck, directeur du Théâtre du Nord à Lille et metteur en scène. La performance de la comédienne s’inscrit dans une mise en scène sobre et percutante qui donne brillamment à entendre le texte du dramaturge contemporain.

L’interprétation fait honneur au texte de Marie NDiaye
Par Bénédicte Fantin
Frédéric Bélier‑Garcia met en scène une fable politique déroutante de Marie NDiaye. La « morale » de l’histoire reste bien mystérieuse. C’est peut-être dans cette pluralité d’interprétations que réside la force du texte.

Putain de vie !
Par Léna Martinelli
Avec « Aglaé », Jean‑Michel Rabeux livre le témoignage d’une prostituée incarnée par une Claude Degliame impériale, qui nous déballe tout, sans tabou. De quoi changer le regard sur le plus vieux métier du monde.

Cousu de main d’or dans l’étoffe des songes
Par Léna Martinelli
Virtuoses dans leurs disciplines, Yann Frisch, Étienne Saglio et Ingrid Estarque s’imposent comme les représentants majeurs de la magie nouvelle. Réunis dans un cabaret, qui se veut une grande fête de la magie, ils cartonnent au Théâtre du Rond‑Point, avec Éric Antoine en invité d’honneur.