Babel sur scène
Par Trina Mounier
Avec « Tous des oiseaux », Wajdi Mouawad revient aux grandes fresques dont il a le secret, mêlant les histoires intimes d’amour et de filiation aux conflits qui ensanglantent son Moyen-Orient natal. Une fable admirable sur le poids des héritages.

À pleurer
Par Trina Mounier
Dans cette dernière tragédie ancrée dans la mythologie, Wajdi Mouawad tresse comme à son habitude hier et aujourd’hui, créant des échos et des correspondances. Mais cette fois, la pièce est guindée, empesée, le texte presque grandiloquent malgré quelques perles poétiques de toute beauté.

Duo gagnant
Par Marion Le Nevet
Dernière série pour l’auteur et metteur en scène Wajdi Mouawad qui s’attelle depuis 2011 à monter l’intégralité de l’œuvre de Sophocle. Deux spectacles riches, fruits d’un théâtre maîtrisé et personnel.

Mouawad évite la caricature
Par Michel Dieuaide
Commande faite par Serge Dorny, directeur de l’Opéra de Lyon, à Wajdi Mouawad, metteur en scène libano-canadien, « l’Enlèvement au sérail », œuvre rarement présentée du jeune Mozart…

Communiqué
Sur proposition d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, le président de la République, François Hollande, a nommé Wajdi Mouawad à la direction du Théâtre national de la Colline. Il remplacera Stéphane Braunschweig, qui a pris la direction de l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Refaire l’histoire du monde en vingt-quatre heures
Par Léna Martinelli
Samedi 7 mars, dans le cadre des « Attractions du Grand T », la scène conventionnée de Loire-Atlantique propose « Nous autres, 24 heures pour refaire l’histoire du monde ou presque », une journée festive et savante consacrée à l’histoire avec une programmation originale à la croisée des arts et des savoirs. Une féconde rencontre entre l’histoire du monde et tout un monde d’histoires !

Une fable politique et une fable morale
Par Jean-François Picaut
Nous réunissons ici arbitrairement deux pièces qui ont en commun d’être données dans le même théâtre et d’avoir été écrites par des auteurs arabes, afin de pouvoir parler de la première, donnée dans des conditions spéciales.

Le cœur plein d’éclats de Wajdi Mouawad
Par Christophe Giolito
Le directeur de la librairie Le Coupe-papier, présente dans le hall de nombreuses grandes scènes parisiennes, reprend au théâtre À la folie sa mise en scène (2010) du récit initiatique de Wajdi Mouawad…

Des statues grecques qui laissent de marbre
Par Aurélie Mazzeo
Artiste associé pour trois ans avec le Grand T, Wajdi Mouawad inaugure la saison théâtrale nantaise en présentant un premier triptyque intitulé « Des femmes », qui rassemble trois pièces de Sophocle. Un spectacle qui promettait beaucoup et qui déçoit autant.