Avènement de l’acteur
Par Trina Mounier
Cette jeune compagnie n’en est pas à son coup d’essai. Elle a été, entre autres, lauréate de la première édition du Prix Célest’1.
« Œuvrer son cri » prouve à quel point ses membres savent rire de certaines situations malcommodes, voire dramatiques.
Un regard sarcastique, mais tendre, sur eux-mêmes, moteur même de leur création.

Attention ! Oiseaux rares
Par Léna Martinelli
Cinq circassiens musiciens s’imaginent être des dodos, ces drôles d’oiseaux qui ne savaient pas voler, une espèce endémique de l’Ile Maurice disparue il y a fort longtemps. Comment échapper à la gravité ? Sous chapiteau, Le P’tit Cirk déplie sa poésie acrobatique et musicale, simple et délicate. Une pépite à ne pas manquer !

Tribune : la culture inquiète par « le manque de vision et d’ambition du gouvernement »
Les principaux syndicats de la profession ripostent aux dernières mesures de restriction décrétées le 27 décembre. Considérant leur secteur « sacrifié », ils expriment leur colère dans une tribune publiée dans le Figaro et relayée ci-dessous.

Faire œuvre de réconciliation
Par Trina Mounier
Avec une maturité saisissante, une troupe de jeunes comédiens dirigés par une metteure en scène du même âge, Margaux Eskenazi, s’emparent de la guerre d’Algérie pour en faire un matériau de théâtre et une œuvre de réconciliation.

« Observer le travail de l’acteur : repenser la dramaturgie d’Un vivant qui passe (épisode 3) »
Par Lorène de Bonnay
Dans « Sauver le moment », Nicolas Bouchaud évoque sa trajectoire sous forme de récits fragmentés, d’instants forts égrenés sur trente ans. Son travail mêle les spectacles de troupes et, depuis 2010, des projets artistiques plus intimes. Le dernier d’entre eux, « Un vivant qui passe » d’après Claude Lanzmann, est encore à l’affiche du théâtre de la Bastille.

« Observer le travail de l’acteur : cinq projets intimes (épisode 2) »
Par Lorène de Bonnay
Dans son ouvrage « Sauver le moment », Nicolas Bouchaud évoque sa trajectoire sous forme de récits fragmentés, d’instants forts égrenés sur trente ans. Son travail alterne les spectacles de troupes et des projets artistiques plus intimes.

« J’ai essayé d’observer le travail de l’acteur »
Par Lorène de Bonnay
Dans « Sauver le moment », Nicolas Bouchaud nous laisse pénétrer au cœur de sa pratique : il évoque sa trajectoire sous forme de récits fragmentés, d’instants intenses égrenés sur trente ans. Son travail mêle les spectacles de troupes et, depuis 2010, des projets artistiques plus intimes. Le dernier d’entre eux, « Un vivant qui passe » d’après Claude Lanzmann, est encore à l’affiche du théâtre de la Bastille. Rencontre avec l’un de ces rares comédiens à « la petite musique » unique et reconnaissable.

« Phèdre ! » en tournée
Annonce
Léna Martinelli
Seul en scène, simplement muni d’un livre, François Gremaud aborde « Phèdre » à la manière d’un conférencier improvisé pour en explorer les origines mythologiques. Une interprétation aussi libre qu’inspirée.

Hop hop hop !
Par Léna Martinelli
Vous avez dit Break ? Popping ? Voguing ? Krump ? La journaliste Rosita Boisseau et le photographe Laurent Philippe publient, aux Nouvelles éditions La Scala, le livre qui manquait sur le hip hop, un mouvement devenu un pan important du spectacle vivant. Hop hop hop, on saute de joie !