« Hauts-de-France en Avignon », festival Off Avignon

Et-on-est-toutes -parties-cie-Qué-Mas © Simon-Gosselin

La région des Hauts-de-France au rendez-vous du festival d’Avignon

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Initiée en 2016, l’opération « Hauts-de-France en Avignon » dévoile sa sélection de compagnies pour l’édition du Off 2022. Une opération symbole de l’ambition culturelle de cette région, la première (au niveau national) pour l’investissement culturel public en France, et cela depuis trois ans. Les Hauts-de-France sont décidément en haut de l’affiche !

Spectacle immersif, jeune public, danse, théâtre musical, marionnette… Seize compagnies issues de l’ensemble du territoire, dont cinq émergentes, présenteront leurs dernières créations. L’opportunité de rencontrer public et professionnels afin de bâtir la tournée de leurs spectacles. Outre ce précieux soutien à la diffusion, l’accompagnement financier, logistique et technique est un notable levier de réussite pour les compagnies choisies.

16 compagnies ambassadrices

Afin de représenter la vitalité de la création régionale, la qualité des propositions artistiques est un critère indispensable, bien que subjectif. Un comité consultatif, composé de 17 professionnels du monde de la culture et de représentants de l’éducation populaire et de l’Éducation nationale, se réunit une fois par an pour en discuter. Cette année, 40 candidatures ont fait l’objet de toute son attention.

D’abord, la Région a souhaité une représentation paritaire des compagnies : 56 % des projets sélectionnés sont portés par des femmes. Les équipes accompagnées sont régulièrement renouvelées afin de donner la chance aux compagnies d’émerger. Ainsi, la moitié des équipes sélectionnées bénéficie pour la première fois de ce dispositif.

« Du silence à l’explosion », cie Le Passe-Muraille © DR

Ensuite, a été retenue la pluralité d’écritures dramatiques mêlant différents mediums et formats. À cette diversité s’ajoute celle des thèmes (la guerre et l’exil, la mémoire, l’identité, la révolte, l’image de soi à l’adolescence, la différence, la liberté, le rapport à l’autorité, le droit à la désobéissance, le bonheur…) : « Des sujets graves, parfois exigeants, des préoccupations d’aujourd’hui, dont nous sommes fiers », souligne François Decoster, vice-président de la Région Hauts-de-France en charge de la culture, du patrimoine, des langues régionales et des relations internationale. De plus, « la Région place la liberté de création en fondement de ses orientations ».

Les Hauts-de-France, région pionnière au Festival d’Avignon

Depuis 2016, près d’une centaine de spectacles ont été présentés dans le Off grâce à cette opération. Ce partenariat historique permet à la Région de renforcer chaque année son ancrage sur l’événement. Cette année, les compagnies se produisent dans huit lieux du Off, dont certains identifiés : La Manufacture, Artephile, Théâtre du Train Bleu, Le Factory, La Scierie…

Après deux années de crise sanitaire et de coups d’arrêt pour le milieu culturel, les Hauts-de-France ont en effet placé, dès 2020, la culture au cœur de son plan de relance : « Marqueur fort de la politique régionale, la culture et l’accompagnement de la création et des acteurs culturels est une priorité en Hauts-de-France, territoire de créativité », se félicite François Decoster.

François-Decoster-dispositif-Hauts-de-France-en-Avignon
François Decoster présente le dispositif « Hauts-de-France en-Avignon »

Les effets de cet ambitieux projet (budget de 372 000 euros) se ressentent sur le long terme : « Certes, c’est un pari, souligne-t-il, mais les artistes expriment un gain certain en terme d’expériences et d’opportunités. Ces rencontres avec des programmateurs et des publics diversifiés portent leur fruit, parfois plusieurs années après, ce qui rend d’ailleurs l’évaluation délicate ».

« Lycéens à Avignon » et journée professionnelle

« La Région tend à promouvoir chaque année les différentes filières, mais aussi à rendre la culture accessible à tous », poursuit François Decoster. En lien, l’opération « Lycéens en Avignon » concernera près de 180 lycéens de 12 établissements différents. Ils assisteront à des spectacles et des ateliers de pratiques artistiques. « Cette immersion de cinq jours permettra, cette année encore, à tous ces jeunes de découvrir le festival, souvent pour la première fois », explique Philippe Georget, pilote du dispositif pour le Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active – CEMÉA Hauts-de-France. « Cet outil d’éducation puissant est un accélérateur d’esprit critique », commente François Decoster.

Un 3e volet complète l’opération : le 12 juillet, une journée professionnelle portera sur les nouvelles modalités du partage avec les publics et la place des invisibles sur scène.

Assurément, promouvoir la richesse de la création régionale à l’échelle nationale et internationale contribuera au rayonnement des Hauts-de-France comme « terre de création artistique ». Grâce à cette sélection, les compagnies pourront ainsi profiter d’une visibilité certaine pour conforter leur développement et leur repérage. À noter que trois autres compagnies son programmées dans le In (L’Anthracite, la cie Tourneboulé et cie (e)utopia. Enfin, des jeunes, chanceux, devraient vivre de bien belles émotions. 🔴

Léna Martinelli


Hauts-de-France en Avignon

Du 7 au 30 juillet 2022

Plus d’infos ici

Journée professionnelle, le 12 juillet, de 14 heures à 17 heures • Espace professionnel – Village du Off

Liste des compagnies sélectionnées

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS