Un diamant brut dans un monde en guerre
Par Lorène de Bonnay
Angelin Preljocaj reprend avec sa troupe un ballet commandé par l’Opéra de Lyon en 1990. Son « Roméo et Juliette » actuel a grandi, s’est enrichi de nouveaux corps et des bruits du monde. Son éclat n’en est que plus pur. Un cadeau de Noël céleste, en ces temps troublés.

Une hybridation délicate
Par Lorène de Bonnay
« Retour à Berratham », la dernière création d’Angelin Preljocaj, présentée dans la magistrale cour d’honneur, s’inscrit dans l’anniversaire des trente ans de sa compagnie. Désireux de faire « danser les mots » et de creuser la question de la violence infligée au corps du danseur, le chorégraphe a commandé à Laurent Mauvignier une « tragédie épique » sur le thème de l’après-guerre…

La poéticité des corps
Par Fatima Miloudi
Angelin Preljocaj présentait « Empty Moves » (parts I, II et III) au Théâtre de Grammont, à Montpellier : une belle chorégraphie de corps sans cesse réagencés, une performance où la déconstruction forme un jeu à la fois surprenant, espiègle et paisible.

Shéhérazade démultipliée
Par Trina Mounier
« Les Nuits » d’Angelin Preljocaj aux Nuits de Fourvière étaient forcément très attendues, et leur source déclarée, « les Mille et Une Nuits », le retour annoncé du chorégraphe à la sensualité de ses débuts faisaient déjà rêver… C’est une splendeur orientale parfaitement maîtrisée qui a été ovationnée.

Une « Blanche‑Neige » teintée d’érotisme
Par Lorène de Bonnay
En tournée depuis deux ans avec le merveilleux « Blanche-Neige », le ballet Preljocaj revient au Théâtre de Chaillot pour enchanter les fêtes. La magie est toujours efficace et le succès au rendez-vous. Pourtant, cette reconstruction du conte par le chorégraphe ne renouvelle pas vraiment notre vision de l’histoire des frères Grimm.

La métamorphose de la poussière en or
Par Lorène de Bonnay
Angelin Preljocaj donne chair au poème de Jean Genet, « le Funambule », dans un solo magistral et risqué. Un (auto)portrait de l’artiste en saltimbanque inédit, à découvrir au Théâtre des Abbesses, jusqu’au 15 septembre 2009.

« Théâtre, mon beau théâtre… »
Par Louise Pierga
Inspiré du célèbre conte des frères Grimm, Angelin Preljocaj nous offre ici une réécriture chorégraphiée de l’histoire de Blanche‑Neige. Avec les danseurs du centre chorégraphique national d’Aix-en‑Provence, il entreprend un ballet qu’il s’attache à qualifier de « contemporain et romantique ».

« Créer l’interférence pour dévoiler l’intemporel… »
Par Aurore Krol
Cette création d’Angelin Preljocaj, dont la trame est une des œuvres musicales les plus connues au monde, nous transporte dans un univers oscillant entre classique et ultracontemporain…