Un étrange poème de l’absence
Par Fabrice Chêne
C’est sans conteste l’un des évènements théâtraux de la rentrée : en création mondiale, au Théâtre de la Colline, « Je disparais », la dernière pièce d’Arne Lygre…

Deux géants s’affrontent
Par Fabrice Chêne
Bientôt la centième représentation pour cette pièce de Jean Pétrement, créée en octobre 2009 et récompensée au Off d’Avignon en 2010. Un huis clos entre deux personnages hauts en couleur et bien de leur temps : le peintre Gustave Courbet et le philosophe Pierre‑Joseph Proudhon.

« Le jour où il reviendra… »
Par Fabrice Chêne
Seize ans après la disparition de Jean-Luc Lagarce, ses pièces n’ont jamais été aussi souvent montées. Dans la magnifique salle Rouge du Théâtre Notre-Dame, Mathilde Boulesteix signe avec la compagnie L’Instant précis une première mise en scène très prometteuse.

Stan et Audrey sous la torture des mots
Par Fabrice Chêne
Une scène de rupture de deux heures, ça vous tente ? Pascal Rambert l’a écrite sous la forme d’un huis clos : deux monologues construits en diptyque, d’une heure chacun, pour saisir le moment où l’amour se change en haine. Stanislas Nordey et Audrey Bonnet la jouent. C’est bien, parce que c’est eux.

La floraison funèbre des « Bonnes »
Par Fabrice Chêne
Si les hommages ont été nombreux pour commémorer, en 2010, le centenaire de Jean Genet, trop peu de compagnies ont relevé le défi de mettre en scène une œuvre majeure. L’injustice est réparée, et de belle manière, par Guillaume Clayssen qui propose une relecture percutante et originale des « Bonnes »…

Le crépuscule enchanteur d’Eugène O’Neill
Par Fabrice Chêne
Dans la petite salle de la Colline, la pièce crépusculaire et autobiographique d’Eugène O’Neill prend tout son relief. Le mérite en revient à Célie Pauthe, qui a su donner vie à ce testament littéraire aux accents tragiques, et à cinq comédiens formidables.

« Chute d’une nation » ou l’invention du théâtre-feuilleton
Par Fabrice Chêne
La Manufacture des Abbesses, située sur les pentes de Montmartre, proposera en janvier 2011 sa nouvelle création : « Chute d’une nation »…

Falk Richter : êtres sans gravité
Par Fabrice Chêne
Falk Richter est à l’honneur cette année à Avignon : après « My Secret Garden » à la salle de Montfavet, voici, dans la cour du lycée Saint-Joseph, « Trust », fruit d’une collaboration avec la chorégraphe Anouk Van Dijk…

King Kong, c’est la femme virile qui dénonce le « système d’émasculation des filles »
Par Fabrice Chêne
Projet assez original que celui de Cécile Backès : adapter pour la scène le pamphlet féministe de Virginie Despentes, « King Kong théorie ». Paru en 2006, le livre avait fait sensation en raison de ses positions assez provocatrices sur l’homosexualité féminine, la prostitution ou la pornographie…