L’extraordinaire ordinaire de la vie
Par Aurélie Plaut
« Jusqu’où peut-on aller dans la déchéance ? » La question posée par un des personnages dans les premières minutes de « Scènes de la vie conjugale », d’Ingmar Bergman, mis en scène par Nicolas Liautard, donne le ton…

Quatre mains avec la mort
Par Ingrid Gasparini
« S’agite et se pavane » est la dernière pièce d’Ingmar Bergman. C’est aussi une véritable déclaration d’amour pour le théâtre et un kaléidoscope des angoisses métaphysiques de l’auteur…