Éloge de l’épure
Par Trina Mounier
Il n’en finit pas de gommer tout le superflu, tous les artifices, fussent-ils créateurs de beauté. Pour Peter Brook, le théâtre doit être nu. Pour permettre à l’émotion et à la vérité de surgir. Avec « Why ? », il s’en approche jusqu’à l’effleurer, maintenant le public dans une attention qui ne se laisse pas distraire, presque douloureusement concentré.

Mémoire pleine et espace vide
Par Bénédicte Fantin
Trois acteurs et un pianiste nous font voyager sur les rives sinueuses de la mémoire. Une virée inoubliable où l’empathie et la poésie mènent la barque.