Messe païenne en rut majeur
Par Stéphanie Ruffier
Fado-blues salé, lamento rock et paroles de morues à la sauce saudade, le nouveau spectacle de Nadège Prugnard grimpe sur la table pour évoquer ses origines portugaises et cracher un « poème parlé-chanté des déracinements ». Servi dans une langue éruptive, incandescente, percussive, il nous colle une sacrée beigne.

« Sexamor » : pulsionnel, puissant, passionnant
Par Élise Noiraud
Ce soir est un soir de première au Théâtre de la Bastille. De ces premières à l’atmosphère choc, sulfureuse. Une de ces premières où il sera de bon ton d’engager un avis tranché : scandalisé ou emballé…