« Actualiser une révolte historique en la confrontant aux problématiques contemporaines » 
Par Trina Mounier
Metteur en scène d’« Olivier Masson doit-il mourir ? » au Théâtre des Célestins, réalisateur du film « Après la fin », auteur du roman « Les Soucieux » (à paraître en avril aux éditions du Rocher), François Hien s’est fait un nom en quelques années seulement dans la région lyonnaise. Une explosion.

La naissance d’un monstre
Par Trina Mounier
Richard Brunel met en scène « Otages », une pièce qui mêle dénonciation d’un travail destructeur, réflexion sur la condition féminine et réalités intimes. Anne Benoît, qui porte cette parole, fascine de bout en bout.

Ravissants ravisseurs
Par Trina Mounier
En s’inspirant d’un ancien fait divers, Myriam Boudenia, autrice, et Pauline Laidet, metteuse en scène, créent « Héloïse ou la Rage du réel », un thriller haletant. Elle explorent les ressorts de l’action radicale et brossent une passionnante galerie de caractères.

Échec réussi 
Par Trina Mounier
La Compagnie des Transformateurs crée « Ça marchera jamais », un spectacle réjouissant porté par l’ingéniosité de son metteur en scène, Nicolas Ramond, et par deux comédiens : Anne de Boissy et Jean-Philippe Salério.

Proust et son double
Par Trina Mounier
En créant « Un instant » d’après Marcel Proust, Jean Bellorini signe un spectacle éminemment littéraire, dont les personnages et les thèmes vont contre l’air du temps, fait de vitesse et de surabondance d’images.

Un théâtre des laissés-pour-compte
Par Trina Mounier
Après Les Naufragés, adapté du roman-témoignage de Patrick Declerck et en résonance avec lui, Emmanuel Meirieu livre aux Bouffes du Nord une adaptation personnelle, puissante et juste du livre de Svetlana Alexievitch, « La Fin de l’homme rouge ».

La tentation de la mort
Par Trina Mounier
Pour son deuxième solo après « Seuls », Wajdi Mouawad retrouve ses obsessions mais aussi une virtuosité technique qui lui permet de naviguer à l’intérieur de ses identités multiples. « Inflammation du verbe vivre » emmène son double, Wahid, et les spectateurs, dans une émouvante traversée des enfers.