Tous les articles

« Hécube, pas Hécube », Tiago Rodrigues, Carrière de Boulbon, Festival Avignon 2024

La création de Tiago Rodrigues écrite pour et avec les acteurs du Français invite à un changement de perspective : c’est moins l’actualité de la tragédie « Hécube » d’Euripide qui doit être interrogée que la façon dont cette histoire mythique, ingérée par l’artiste, questionne notre présent, en juillet 2024. Son expérience de ce « trésor transmis depuis 25 siècles » accouche d’une forme subtile, hétérogène, impure, mêlant, de façon complexe, fait divers, célébration dLa création de Tiago Rodrigues écrite pour et avec les acteurs du Français invite à un changement de perspective : c’est moins l’actualité de la tragédie « Hécube » d’Euripide qui doit être interrogée que la façon dont cette histoire mythique, ingérée par l’artiste, questionne notre présent, en juillet 2024. Son expérience de ce « trésor transmis depuis 25 siècles » accouche d’une forme subtile, hétérogène, impure, mêlant, de façon complexe fait divers, célébration du théâtre et réflexion politique.

Lire la suite
Exit-Charles-Templon © Audoin-Desforges

« Exit », Charles Templon, Théâtre du Train Bleu, Avignon, Festival Off, Avignon 2024

Alexis Armengol poursuit son travail sur la différence avec « K.» qui aborde l’autisme. Faisant partager la longue patience des soignants, la pièce multiplie les pistes pour nous situer aux côtés du personnage, hors du langage, sans percer vraiment son mystère. Quant à Catherine Verlaguet, elle a écrit Le Processus, une courte pièce dont Johanny Bert nous livre une mise en scène fine et sensible. Pour un sujet si délicat et si intime que l’avortement, il adopte une forme spécifique qui atteste à la fois de sa capacité à renouveler ses esthétiques et à écouter le texte qu’il a choisi de monter.

Lire la suite
Sauvez-Vos-Projets © Antoine_Defoort_Kévin_Matagne

« Sauvez vos projets (et peut-être le monde) », cie L’Amicale de Production, TtB, Festival Off Avignon 2024

Alexis Armengol poursuit son travail sur la différence avec « K.» qui aborde l’autisme. Faisant partager la longue patience des soignants, la pièce multiplie les pistes pour nous situer aux côtés du personnage, hors du langage, sans percer vraiment son mystère. Quant à Catherine Verlaguet, elle a écrit Le Processus, une courte pièce dont Johanny Bert nous livre une mise en scène fine et sensible. Pour un sujet si délicat et si intime que l’avortement, il adopte une forme spécifique qui atteste à la fois de sa capacité à renouveler ses esthétiques et à écouter le texte qu’il a choisi de monter.

Lire la suite
Pour en découvrir plus
Catégories