Jeu interdit
Par Olivier Pansieri
L’adaptation qu’Arthur Nauzyciel tire de la « La Dame aux camélias » laisse de marbre. Trois heures d’ébats au ralenti entre des personnages réduits à des figurants, entrecoupés de scènes assénées au public comme des rapports d’activité. Pourquoi ne pas relire l’œuvre chez soi, tranquillement ?

Agent trouble
Par Cédric Enjalbert
Steve Suissa met en scène « Ich Bin Charlotte », le récit biographique d’une icône transgenre berlinoise, durant la guerre. Succès du Off d’Avignon cet été, le spectacle est repris au Théâtre de Poche-Montparnasse.

Lupa plaide Kafka 
Par Trina Mounier
Alors qu’un parti ultraconservateur accédait au pouvoir en Pologne, Krystian Lupa s’est emparé de Kafka. Le metteur en scène présente aujourd’hui une adaptation du « Procès », dont il explore les méandres dans un spectacle halluciné de presque cinq heures.

Acte(s) II
Par Trina Mounier
Au printemps a eu lieu le festival En Acte(s), porté par une jeune équipe enthousiaste et ambitieuse, regroupée autour du comédien Maxime Mansion. Une contrainte : donner la parole à de jeunes auteurs et travailler sur des textes inédits ! Le Théâtre de l’Élysée reprend deux des spectacles présentés durant le festival.

Simon Delétang accoste à Bussang
Par Cédric Enjalbert 
Chaque été, dans les Vosges, le Théâtre du Peuple poursuit une utopie, dans une grange accrochée à flanc de montagne : réunir un public nombreux « par l’art, pour l’humanité ». Le metteur en scène Simon Delétang en a pris la direction, pour quatre ans.

Anarchisez-vous !
Par Cédric Enjalbert
En adaptant les textes des poètes Jacques Bonnaffé et de Jean-Pierre Verheggen, Michel Bruzat renouvelle son manifeste anarco-poétique pour une pratique olympique de la « langue d’Escampette ».

Du théâtre à-propos
Par Cédric Enjalbert
Brosser la saga théâtrale de l’histoire politique la plus contemporaine : voici le pari relevé avec brio par la compagnie Le Royal Velours, dirigée par Hugues Duchêne.

L’amour est dans le jardin
Par Cédric Enjalbert
Depuis plus de vingt ans, le Festival d’Avignon et la Société des auteurs et compositeurs dramatique (SACD) invitent danseurs et auteurs à créer conjointement de brefs spectacles. Huit cette année, répartis en quatre programmes.

Les Nuits de Fourvière 2018 : un bilan
Par Trina Mounier
C’est le lot des festivals : chargés de défricher la création artistique, ils prennent des risques avec des bonheurs divers… Petit tour d’horizon des spectacles proposés par les Nuits de Fourvière, reflétant nos enthousiasmes (grands) et nos déceptions, à la hauteur de nos attentes.