Féminins singulières
Par Laura Plas
C’est parti ! La Route du Sirque battra son plein jusqu’au 25 août. Honneur aux dames cette année ! Pour preuve, deux spectacles présentés en ouverture : « Souffle » de Florence Caillon et « Horizon » de Chloé Moglia. Entre transe et extrême tension, deux propositions singulières.

« An Irish Story » : what a story, such an actress !
Par Laura Plas
L’Irlande sans le mal de mer, mais avec l’ivresse du récit et les grands espaces d’une imagination galopante. C’est An Irish Story, un seul en scène réjouissant, interprété par une sacrée porteuse d’histoire : Kelly Rivière.

Le théâtre belge, c’est pas de la blague !
Par Laura Plas
Le plat pays a son enclave à Avignon : les Doms, un nid de verdure accroché à flanc de Palais des Papes, et un rendez-vous pour les amateurs de théâtre. Coup de projecteur sur la programmation ambitieuse et éclectique de ce lieu.

Nos festivals de l’été
Par Léna Martinelli
Grands raouts ou micro-festivals, temps fort, saison estivale, rendez-vous incontournables et nouveaux-nés… Comme chaque année, on a l’embarras du choix à cette période de l’année. Voici notre sélection forcément subjective.

Résister en beauté
Par Laura Plas
Résistant à la fermeture, Le Tarmac fait entendre sur sa scène une autre voix d’opposition, venue de l’esclavage. C’est la parole folle et forte d’« Un Dimanche au cachot » de Patrick Chamoiseau, que portent avec talent Laëtitia Guédon et Blade Mc Alimbaye, pour crier « non » en toute beauté.

La jeunesse au pouvoir
Par Sarah Elghazi
Le collectif La Cavale croise les regards de deux générations : l’une proche de l’enfance ; l’autre autour de la question cruciale du devenir adulte. Responsabilité, avenir, discriminations, espoir… Un groupe de cinquante jeunes représentant un brassage social quasiment inédit sur une scène de théâtre remet en jeu ces mots avec fougue et simplicité. Et fait mouche.

Lancement de festival grandiose
Par Léna Martinelli
Le festival de l’Epau vient d’offrir une exceptionnelle soirée d’ouverture au public sarthois à l’Abbaye Royale. Fidèle à ses fondamentaux, la programmation a commencé par mettre en lumière la voix et le piano. Mais sa directrice, Marianne Gaussiat, aime aussi confier des cartes blanches à des complices qui croisent les genres, hors des sentiers battus.

Reprise
Annonce
Inspirée par l’intégralité de l’album musical « Dystopian Dream », la nouvelle création chorégraphique de Wang Ramirez invite à parcourir des mondes parallèles. Quand le rêve vire au cauchemar. Ou l’inverse !