Pina Wood, Chalon dans la rue, Châlon-sur-Saône, Scènes de rue, Mulhouse

Parce-que-les-majorettes-finissent-toujours-sous-un-tas-de-bûches-ou-dans-une-bétonneuse-Pina-Wood © Zelie-Noreda

Dark poetry en grands espaces Par Stéphanie RuffierLes Trois Coups Mon premier est un Alice « in the sky of diamonds » savamment enfumé par le collectif Balle Perdue, vu au Festival Chalon dans la rue ; mon second une émission radiophonique en bi-frontal où le public trouve sa voix entre une grande prêtresse tatouée et une batterie illuminée, spectacle vu au […]

« Hamlet », Shakespeare, Simon Délétang, Festival d’été, Bussang

Hamlet-Shakespeare-Simon-Delétang © Jean-Louis-Fernandez

Hamlet à Bussang : le bureau vosgien des légendes Par Laura PlasLes Trois Coups Grande première ! À Bussang, cet été, on verra « Hamlet. » : une pièce légendaire pour une étoile du Français, Loïc Corbery. Tiré vers le comique, ce spectacle populaire peut être aussi vu comme une histoire personnelle du théâtre et un prologue prestigieux à « Hamlet-Machine ». Ce jour-là, c’est un […]

« Apocalypse », Marzouk Machine, Le Pixel, Besançon

Apocalypse- Marzoukh-Machine © Jeff-Point

Voir Apocalypse et mourir (de rire ?) Par Stéphanie RuffierLes Trois Coups Il fait trente-cinq degrés sur le bitume de la Friche à Besançon. Le café-restaurant associatif Le Pixel fête son anniversaire avec le dernier spectacle de Marzouk Machine, une évocation burlesque de la fin du monde. Une dinguerie brûlante d’actualité, une tranche de rire intelligent, avant l’effondrement. Qu’il est […]

Focus danse, festival Chalon dans la rue, Chalon-sur-Saône

bien-parado-méandre-© Jean-Michel-Coubart

Au corps à corps Par Stéphanie RuffierLes Trois Coups La danse, discipline qui a beaucoup souffert du confinement, est à nouveau sur le pavé. À Chalon dans la rue, trois propositions ont retenu notre attention. À commencer par « Bien parado », performance tauromachique libératrice nous a estomaqué. Grande précision dans les gestes et les regards. Une énergie à retourner une […]

Scènes de rues, Mulhouse

Illotopie © Zelie Noreda

Rencontrer, s’incarner, participer Par Stéphanie RuffierLes Trois Coups Le festival mulhousien Scènes de Rues retrouve le sens du contact : avec l’Autre, avec la forêt, avec les places et les squares envisagés comme lieux à habiter, à partager et à fêter. Le tout, presque sans barrière. Cette année, les formes immersives nous ont tout particulièrement fait vibrer. Entre deux canicules, […]

Focus 2, Festival Chalon dans la rue à Chalon-sur-Saône

Le-burn-out-maternel-Enji Binard-Julien © Jean-Michel Coubart

Célestes solos
Par Stéphanie Ruffier
Le solo du marginal qui tâtonne pour trouver sa place dans la société est un genre que le théâtre de rue affectionne. Il donne, avec tendresse, la parole à de doux paumés, souvent solitaires, dont le décalage et la loose tiennent de la poésie. Au festival Chalon dans la rue, portrait de quatre tenaces qui tentent de se dire et d’exister.

Focus 1, festival Chalon dans la rue à Chalon-sur-Saône

Projet-laramie-Cie-Jour-de-Fête

Au chevet de l’Histoire
Par Stéphanie Ruffier
Prendre le temps d’ausculter un fait divers américain ou exhumer les traces d’un épisode européen occulté : deux spectacles programmés par Chalon dans la Rue relaient dans l’espace public une grande diversité de voix. Un théâtre documentaire qui fait entendre l’Histoire par ceux qui l’ont vécue. Des puzzles mémorielles poignants.

Reportage festival Chalon dans la rue 2021 à Chalon-sur-Saône

Fin-de-la-gloire-du-monde-caddies-de-sinope

Danser dans les chaînes
Par Stéphanie Ruffier
L’édition 2021 de Chalon dans la rue a été particulièrement éprouvante pour l’équipe organisatrice comme pour les artistes et le public : pass sanitaire, intempéries, barrières… Un festival de coups durs et de contraintes. S’adapter, jusqu’où ? Résilience ou résistance ?

« Perikoptô », par La Débordante et « Richard III ou le pouvoir fou », par Les Batteurs de Pavés, festival Scènes de rue à Mulhouse

Richard-III-batteurs-de-paves © Anita-Helle

Détruire, disent-ils
Par Stéphanie Ruffier
Au festival de Mulhouse, comme ailleurs, le pouvoir délire. Le théâtre de rue nous tend le miroir de la monstruosité de ceux qui nous gouvernent : les Batteurs de Pavés font de Richard III l’organisateur d’un vide-dressing radical, tandis que La Débordante nous peint un premier ministre tout aussi cynique et liquidateur. Alors, assister impuissants au massacre ?

Festival Scènes de rue à Mulhouse

Muchmuche-furieuse-© Anita-Helle

Massues errantes et théâtre en bocal
Par Stéphanie Ruffier
Le festival Scènes de rue est passé entre les gouttes : ni intempéries ni passe sanitaire. Ouf, Mulhouse l’a fait ! Côté ville, ça jouait avec les contraintes désormais rituelles : chaises, barrières, rubalise, jauges limitées… Mais un inattendu dimanche sur l’herbe a mis de l’air dans les poumons. Dans ce contexte particulier, tour d’horizon des spectacles qui interrogent avec acuité la liberté et le lien social.

« Sensational Platz », de Margo Chou et Frères, Scènes de rue à Mulhouse

Sensational-platz-Margo-Chou© stéphanie Ruffier

« Je vous écris de la Platz » 
Par Stéphanie Ruffier
La Platz, c’est le nom que les Rroms donnent à leur campement, ce lieu qu’ils occupent, que d’aucuns appellent le bidonville. Margo Chou, en maîtresse de cérémonie un peu maquerelle, nous convie dans son « presque cabaret » à la rencontre de cette culture coruscante cousue de mélancolie. Spectacle vu dans le cadre des Scènes de rue.