Furies : une 28e édition politique ?
Par Léna Martinelli
À Châlons-en-Champagne, le festival « Furies » a proposé une cinquantaine de spectacles à ciel ouvert (ou presque), à découvrir gratuitement. Premier acte politique. Toutefois, c’est dans la programmation que la dimension citoyenne a pris toute son ampleur. Oui, mais avec quels propos ? Quels gestes ? Et surtout, quels sens ?

Une 28e édition plus furieuse que jamais !
Par Léna Martinelli
Du 5 au 10 juin 2017, le festival Furies a accueilli une cinquantaine de spectacles, entre cirque et théâtre de rue. Châlons-en-Champagne s’est transformé en une passionnante scène ouverte, bousculant les rythmes de ses habitants amenés à goûter au macadam. Du hors piste, parfois furieux, souvent réjouissant.

Le cirque mis à nu
Par Léna Martinelli
Des hommes. Des femmes. Trois acrobates et un mannequin. Les relations sexuelles sont le fil rouge de « Reflets dans un œil d’homme », présenté par la Cie Diable au corps, dans le cadre de Pisteurs d’Étoiles.

Enjoy lovers !
Par Léna Martinelli
Voilà un spectacle insolite : « Certes ! » réveille aussi bien les zygomatiques qu’il nous scotche par ses exploits, ou nous touche par son émouvante simplicité. Dernier coup de cœur de Pisteurs d’Étoiles.

Spectacle de haut vol
Par Léna Martinelli
Parmi les propositions en extérieur des Pisteurs d’Étoiles, un coup de cœur d’une autre nature : dans « Landscape(s) », la Cie la Migration confronte une étrange machine au mouvement des funambules. Virtuose et poétique.

K.-O. ?
Par Léna Martinelli
Autre coup de cœur du festival Pisteurs d’Étoiles : « 8 ans, 5 mois, 4 semaines, 2 jours » des belges Bert & Fred. Un spectacle original, drôlissime et percutant qui prouve que l’amour aide à relever bien des défis.

À l’unisson
Par Léna Martinelli
Ockham’s Razor a ouvert le festival Pisteurs d’Étoiles avec « Tipping Point », un spectacle original et remarquable, tant par les prouesses de ses interprètes, que par son éloge de la solidarité.