« La Femme à qui rien n’arrive », Léonore Chaix, Studio d’Asnières

La-femme-a-qui-rien-arrive © Philippe-Delacroix.jpg

L’épopée comico-domestique de Léonore Chaix Par Bénédicte FantinLes Trois Coups « La Femme à qui rien n’arrive » : voilà un pied de nez aux habituelles promesses dramatiques à l’affiche ! Pourtant, de l’action il y en a dans ce monologue saisissant de virtuosité, de Léonore Chaix, dans une mise en scène ciselée d’Anne Le Guernec. À voir au Théâtre Artéphile, dans le cadre de sa programmation Ego […]

« L’Empreinte », cie L’Attraction céleste, et « Foutoir céleste », Cirque exalté, Le Mans fait son Cirque

L-Attraction-Celeste-L-Empreinte-Emmanuel-Veneau

Viser les étoiles Par Léna MartinelliLes Trois Coups Comment atteindre les sommets ? Avec « L’Empreinte » (cie L’Attraction céleste), coup de cœur du festival Le Mans fait son Cirque, et le Foutoir céleste (Cirque exalté), débordant d’énergie. D’emblée, commencer par ces deux propositions révèle la diversité créative des arts du cirque. Au-delà de l’antinomie : le partage généreux de ratés et réussites […]

« En attendant Godot », Samuel Beckett, Nuits de Fourvière, Lyon

En-attendant-Godot-Samuel-Beckett © Jean-Louis-Fernandez

Frères humains Par Trina MounierLes Trois Coups Dominique Delorme a fait un bien beau cadeau aux fervents de théâtre des Nuits de Fourvière avec la création de « En attendant Godot » de Samuel Beckett. Le spectacle, à l’image du travail d’Alain Françon, impeccable et passionnant, repose aussi sur la complicité qu’il entretient avec de grands comédiens. Une vraie réussite, un beau moment de […]

« Catégorie 3.1 », Lars Norén, Lorraine de Sagazan, Les Nuits de Fourvière, Lyon

Cat.3.1-Lars-Norén-Lorraine-de-Sagazan-Ensatt © David-Anemian

Ça pulse sous les cendres ! Par Trina MounierLes Trois Coups Cinq ans après avoir fait des débuts très remarqués aux Nuits de Fourvière avec une pièce de Lars Norén, Lorraine de Sagazan revient à cet auteur suédois pour une création avec les élèves de la 81e promotion de l’Ensatt. Une incontestable confirmation de son talent et de celui de ces jeunes artistes. La […]

Tout mon amour », Laurent Mauvignier, Théâtre du Rond-Point, Paris

Tout-mon-amour-Laurent-Mauvignier-Arnaud-Meunier © Pascale-Cholette

Portée disparue
Par Florence Douroux
C’est une plongée fulgurante dans une famille de survivants. « Tout mon amour », de Laurent Mauvignier évoque l’impossible deuil d’une petite fille disparue. Dans une mise en scène sobre et pertinente d’Arnaud Meunier, directeur de la MC2 de Grenoble, Philippe Torreton et Anne Brochet dans les rôles titres, font éclater l’orage lorsque l’impensable se produit.

« Venezuela », Ohad Naharin, Chaillot-théâtre national de la Danse, Paris

« Venezuela » © Ascaf

Des espaces imaginaires qui rendent Gaga !
Par Lorène de Bonnay
La Batsheva Dance Company revient à Chaillot avec « Venezuela », une pièce créée en 2017 et représentée en 2018. Le chorégraphe et directeur artistique Ohad Naharin y poursuit son exploration du mouvement : sa forme déroutante agrandit notre perception du monde.

« Il Tartufo », Théâtre National Populaire, à Villeurbanne

Il-Tartufo-Molière-Jean-Bellorini-Teatro-diNapoli-Ivan-Nocera

Commedia all’italiana 
Par Trina Mounier
On aura décidément vu bien des « Tartuffe » cette année, chacun proposant une lecture différente et souvent pertinente. Il est vrai que l’œuvre est riche et polysémique. Mais aucune aussi joyeuse et juste que ce « Tartufo » à la sauce Bellorini avec des interprètes italiens (du Teatro di Napoli Teatro Nazionale). Imaginez des ascendances transalpines à Molière !

« Chœur des amants », de Tiago Rodrigues, Théâtre des Célestins à Lyon

Choeur-des-amants-Tiago Rodrigues © Filipe Ferreira

Rêve d’amour
Par Trina Mounier
C’est un spectacle limpide, beau et bouleversant, simplissime et d’une technicité incroyable. Un hymne à l’amour, à l’autre, au temps, celui qui passe et celui qui nous construit. Le premier que Tiago Rodrigues a porté au plateau et qu’il reprend, plus de dix ans après.

« Uprising », « In your rooms », Hofesh Shechter, Opéra Garnier, Paris

« Uprising-In-your-rooms » © Julien Benhamou

Entre coup de poing et coup de grâce
Par Lorène de Bonnay
Après « The Art of Not Looking Back » en 2018, les œuvres de jeunesse du brillant chorégraphe et compositeur Hofesh Shechter – « Uprising » (2006) et « In your rooms » (2007) – font leur entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra. Une déflagration intense.