« De la sensation d’élasticité lorsqu’on marche sur des cadavres », de Matéï Visniec, a paru chez Lansman

rideau-rouge

« De la sensation d’élasticité lorsqu’on marche sur des cadavres »
de Matéï Visniec

Annonce
Les Trois Coups

de-la-sensation-delasticitéLansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

108 pages

Format : 11,5 cm × 20,5 cm

10 €

I.S.B.N. : 978-2-87282-736-7

Résumé :

On peut enfermer les artistes et les poètes en prison ; mais quoi qu’on fasse, on ne peut bâillonner leur capacité à transcender les interdits pour récupérer, à leur manière, l’énorme incongruité de la situation. Dans une Roumanie communiste où l’absurde quotidien rivalisait avec le théâtre de l’absurde, les geôles du stalinisme à la roumaine n’ont pas échappé à la règle.

Matéï Visniec veut rendre ici un hommage à un de ses pères qui lui a donné, sans le savoir, le signal fort d’une liberté absolue d’écrire et un antidote contre la peur. Car, plus que tout système philosophique ou livre de sagesse, c’est Eugène Ionesco qui l’a aidé à comprendre l’homme et ses contradictions, l’âme humaine, la vie et le monde.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B‑7141 Carnières‑Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40