Faste, Forum arts sciences technologies éducation, la Faïencerie‐Théâtre à Creil

« Je clique donc je suis » © Nathaniel Baruch

Transdisciplinarité et innovation

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

La 4e édition du Faste (Forum arts sciences technologies éducation), organisée par la Faïencerie, scène nationale en préfiguration de Creil et Chambly, se déroule du 23 février au 10 mars 2016. Une programmation éclectique pour célébrer la rencontre, créative et ludique, de l’art et de la science.

Forum arts sciences technologies éducation

Ce forum propose de questionner les pratiques artistiques à l’aune des nouvelles technologies et de leurs évolutions. Au programme : de nouvelles formes de création (spectacle vivant, expositions, cinéma), mais aussi des rencontres, des ateliers, le tout présenté sur plusieurs lieux (la Faïencerie-Théâtre, la Manufacture, Salon Canneville, le Studio de danse, l’I.U.T. de Creil, l’espace culturel Chamblyrama à Chambly, la Manekine à Pont-Sainte-Maxence et la salle Arts et Culture de Saint-Leu-d’Esserent). Une action « Picardie Science » soutenue par le réseau scientifique et technique Ombelliscience.

Les évènements théâtre, danse, cirque, musique et performance :

– l’Après-midi d’un foehn de Phia Ménard, une forme chorégraphique pour sacs plastiques transformés, une féerie de vents ludique et hypnotique pour petits et grands.

[Lire la critique de Léna Martinelli]

– Je clique donc je suis, petite forme de science-fiction magique de Thierry Collet, où les intelligences artificielles s’imposent, prennent le pouvoir et défient le mentaliste.

– Dieu est-elle une particule ? où Emma la Clown endosse la blouse blanche de chercheuse et, depuis son labo, déploie des tonnes d’énergie pour aborder la physique quantique et la cosmologie.

– Binôme, édition # 6, conçu et réalisé par Thibault Rossigneux : un programme où le chercheur devient l’objet d’étude d’un auteur de théâtre qui écrit une pièce d’une demi-heure librement inspirée de leur rencontre. Un regard inhabituel sur la science et ceux qui la font.

– Urgence, spectacle pour un seul spectateur de GK Collective, mise en scène de Gabriella Cserhati : une expérience de vie plus qu’un spectacle, où en traversant l’éventualité de sa propre mort, on peut faire face à son envie de vivre.

– De l’enfer au paradis, d’après la Divine Comédie de Dante Alighieri : une création d’Emiliano Pellisari Studio (No Gravity Dance Compagny), une suite de performances sur les voyages de l’âme qui défient les lois de la physique.

– Effet Bekkrell, du Groupe Bekkrell, où des acrobates inspirées par la radioactivité s’interrogent sur comment le mouvement, la voix, le son, la lumière se propagent et participent à la construction d’un environnement instable, en continuelle transformation.

– Atomic Radio 137 / Live, conçu et assuré par Christoph Ruetsch : vingt‑deux ans après la catastrophe, un homme séjourne en bordure de la zone interdite de Tchernobyl. Mêlant voix, musiques et matières sonores, il raconte son cheminement sur ce territoire paradoxal, envahi par une nature euphorique, débarrassée de l’humain.

– Big Freeze, de Thomas Poitevin : une galerie de personnages compose des systèmes énergétiques que le public est amené à définir. Une expérience originale sur la thermodynamique de l’amour !

Pour ceux qui souhaitent approfondir ces différentes thématiques, il est aussi possible d’assister à :

– des apéros arts-sciences qui permettent au commun des mortels d’échanger avec des chercheurs en amont des spectacles : Forme et beauté du nanomonde par Fabio Comin, Atome et radioactivité par le célèbre physicien Étienne Klein et Intervention en territoires contaminés par la radioactivité par Jean‑Claude Autret ;

– des actions culturelles : une initiation au cirque proposée par le Groupe Bekkrell et à la magie mentale par la compagnie le Phalène-Thierry Collet ;

– deux expositions de photographies : la première issue de la rencontre entre l’Inserm et l’école de photographies d’Arles, la seconde signée par Pascal Rueff sur Tchernobyl 30 ans après la catastrophe ;

– et enfin une projection cinéma spécialisé arts-sciences pour aborder la question sensible de la gestion des données sur Internet. 

Léna Martinelli


Faste, Forum arts sciences technologies éducation

Du 23 février au 10 mars 2016 à la Faïencerie-Théâtre, la Manufacture, Salon Canneville, le Studio de danse, l’I.U.T. de Creil, l’espace culturel Chamblyrama à Chambly, la Manekine à Pont-Sainte-Maxence et la salle Arts et Culture de Saint-Leu-d’Esserent

La Faïencerie-Théâtre • allée Nelson • 60100 Creil

Réservations : 03 44 24 01 01

Site du théâtre : www.faiencerie-theatre.com

Courriel de réservation : accueil@faiencerie-theatre.com

Tarifs : 25 € | 20 € | 12 €

Abonnement 3 + : 13 € | 10 € | 6 € / spectacle

Abonnement 4 + : 18 € | 15 € | 7 € / spectacle

Tarif unique Binôme 5 € | 10 €

Programme complet : http://www.faiencerie-theatre.com/pdf/FASTE_4.pdf

Informations pratiques sur le site de la Faïencerie

Photo : © Nathaniel Baruch