Inauguration Théâtre La Licorne à Dunkerque

Un lieu, un rêve

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Le Théâtre La Licorne, outil européen de création pour la marionnette contemporaine et le théâtre d’objets, vient d’être inauguré à Dunkerque. Un lieu atypique, chaleureux, vaste, ouvert à tous les possibles.

Après neuf mois de travaux, le Théâtre La Licorne a officiellement ouvert ce lieu initié dans le cadre de Dunkerque 2013, capitale régionale de la culture, et déjà actif depuis novembre 2015. Pour abriter cette halle de 2 000 m² dédiée à la création artistique, comprenant un espace de travail et d’expérimentation avec un atelier de construction équipé (vital pour ceux qui manipulent l’objet), des zones de formation et de stockage, les architectes Anne Fauvarque et Jean Dupond ont réhabilité d’anciens hangars et garages situés dans le quartier populaire de la Basse-Ville de Dunkerque. Ils ont imaginé un lieu comme une cathédrale dotée d’une armature métallique. Un alliage de fer et de bois, pour un espace transformable.

L’installation pérenne de La Licorne à Dunkerque et en Nord – Pas‑de‑Calais – Picardie contribue à l’émergence d’un lieu de référence autour de l’art de la marionnette contemporaine et du théâtre d’objets, unique en région et connecté aux autres pôles nationaux et étrangers reconnus par la profession. Vouée à rayonner sur le territoire et en Europe, cette structure porte aujourd’hui le nom de l’équipe qui l’anime, confortant ainsi une démarche fondée sur le partage, la formation et l’accompagnement d’aventures artistiques.

Compagnie professionnelle créée et dirigée par Claire Dancoisne, le Théâtre La Licorne a une expérience de plus de trente ans dans ce secteur. Objets, machines, masques et marionnettes concourent à la magie de ses œuvres. Depuis ses débuts en 1986, la compagnie a créé plus de 36 spectacles et évènements qui ont parcouru les routes de France et du monde à la rencontre de spectateurs toujours plus nombreux. L’ouverture de son lieu est une invitation à pénétrer dans cet imaginaire foisonnant, où les machines artisanales touchent par leur fragilité et leur aspect dérisoire de prototypes improbables. Depuis longtemps, le Théâtre La Licorne développe des compagnonnages artistiques. Prolongement naturel des activités de La Licorne, ce lieu est donc le nouvel espace de travail de la compagnie, mais aussi un outil à partager avec d’autres artistes pour qui l’objet et la marionnette sont essentiels.

Un sacré défi !

Les cartons à peine déballés, l’équipe s’est battue pour permettre d’ouvrir rapidement au public, sans pénaliser les tournées de ses spectacles. L’aventure a commencé, dès l’automne 2015, par une première exposition, Bruits de planches, conçue avec des objets d’anciens spectacles, puis avec la présentation d’Une humanité cousue de fil de la sculptrice Anne Bothuon. Le premier stage d’initiation à la soudure accessible aux amateurs a aussi remporté un franc succès. Quatre compagnies ont déjà été accueillies en résidence. Tout cela a permis d’ouvrir les portes à un public nombreux. Plus de 2 500 personnes sont venues découvrir le bâtiment et ces univers artistiques qui font écho à l’univers baroque de La Licorne. Un beau tour de chauffe en guise de préfiguration !

Pour l’inauguration officielle le 29 mars 2016, le Théâtre La Licorne a vu les choses en grand. Après les discours des édiles, les festivités ont commencé par le Défilé de haute soudure, un show pour des vêtements métalliques et mécanisés, créés au poste à souder, alliant le métal et la dentelle, l’éphémère et l’inaltérable. Un luxe à portée de tous, pourvu qu’on aime le bricolage, la mécanique et la fantaisie. Aux côtés de musiciens et comédiens professionnels, les vingt comédiens amateurs de Dunkerque et du territoire, mannequins d’un soir, ont fait sensation dans ces tenues de bric et de broc, extravagantes à souhait. Forcément décalées !

Ensuite, les spectateurs ont pu découvrir ou revoir une création de 2010, Spartacus, un péplum grandiose et minimaliste au service d’un théâtre résolument artisanal dans un amphithéâtre romain reconstitué, avec des arènes ovales et sablées. L’extrême proximité entre les chanteurs lyriques, les comédiens, les objets et le public bouleverse toujours le rapport théâtral. Ici, peut-être encore plus qu’ailleurs.

Autre manière déjantée d’accueillir les visiteurs : « les Apéros » et « les Petits Déjeuners lyriques », occasion pour les comédiens, survoltés et machiavéliques, d’emmener les convives vers un écart réjouissant, avec des objets pour le moins envahissants et du chant lyrique quelque peu débordant. Une bonne façon de se mettre en condition pour bien commencer la journée.

Voilà donc enfin l’aboutissement de plusieurs années d’actions, d’émulations, pour la reconnaissance officielle de « ce projet rêvé, imaginé, travaillé, retravaillé, pensé, repensé, tant de fois remis en cause », comme tient à le rappeler Claire Dancoisne. Un projet qui a effectivement pu voir le jour « grâce à l’obstination de La Licorne et avec le soutien déterminé des partenaires institutionnels » (ministère de la Culture, conseil régional Nord – Pas‑de‑Calais – Picardie, conseil départemental du Nord et la Communauté urbaine de Dunkerque), de leurs élus et techniciens. Six années au total pour que ce lieu ouvre enfin ses portes !

Tous peuvent donc être fiers d’avoir réussi à finaliser ce projet formidable, un laboratoire d’aventures artistiques, un tremplin plein de ferraille, de bois et d’humains. Un endroit où il fait bon être… et revenir. La concrétisation d’un rêve. 

Léna Martinelli


Inauguration du Théâtre La Licorne

Théâtre La Licorne • 60, rue du Fort‑Louis • 59140 Dunkerque

Réservations : 03 74 06 00 01

Site du théâtre : http://www.theatre-lalicorne.fr

Courriel : contact@theatre-lalicorne.fr

Photos : © Christophe Loiseau

Teaser Défilé de haute soudure : https://vimeo.com/146887200

Teaser Spartacus : https://vimeo.com/146887200