« Le Chaînon manquant 2018 », à Laval et Changé

Chaînon-manquant-festival-Laval-Magic-Mirror

Un festival découvreur de talents

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Le Chaînon manquant continue de défricher. Tremplin pour de jeunes talents ou accélérateur de succès, il affiche une programmation riche en découvertes avec plus de 70 spectacles (musique, humour, jeune public, théâtre, danse, arts de la rue et du cirque) dans une vingtaine de lieux.

C’est grâce au Chaînon que Jeanne Cherhal a assuré sa première tournée : repérée par les Pays de la Loire, elle avait alors signé 80 dates à l’issue du festival. Vincent Dedienne, récompensé par le Molière de l’humour lors de la 29Nuit des Molières, s’est produit à Laval deux ans auparavant. Le rappeur, slammeur et écrivain Gaël Faye, « révélation » aux 33Victoires de la Musique, est aussi passé par Laval.

Delgrès-Chaînon-manquant-festival-Laval
Delgrès

Le réseau est efficace. Entre jeunes talents et personnalités plus reconnues, la programmation offre effectivement l’occasion à des programmateurs de créer leur saison. Précieux outil pour faciliter la diffusion dans les lieux de proximité, le festival a ainsi touché 450 professionnels en 2017. « Le principe est de proposer une plateforme artistique des dix régions adhérentes », explique François Gabory, président de l’association et directeur du Jardin de Verre, salle de spectacles à Cholet. À ces projets issus des Région(s) en Scène(s) – un réseau créé par deux associations en Occitanie et Nouvelle-Aquitain ayant pour ambition de faire découvrir de nouvelles créations –, s’ajoutent les partenariats étrangers et les repérages de la direction artistique.

All-The-Fun-Cie-Ea-Eo-Chaînon-manquant-festival-Laval
« All The Fun », de la Cie Ea Eo

De plus, la région contribue au rayonnement dans une quarantaine de lieux culturels du territoire, autour de Laval, à travers l’opération « le Chaînon en région ». Les spectacles qui intègrent cette tournée génèrent, chaque année, la programmation de plus de 800 représentations sur tout l’Hexagone, ce qui positionne le festival comme l’un des premiers diffuseurs de France. D’où son nom ! Au Chaînon, un spectacle qui plaît peut facilement occasionner 40 achats. Vitrine du spectacle vivant, c’est le seul festival qui assure autant de retombées après Avignon.

Repérage, exposition, circulation

Priorité au circuit court, certes. Pour autant, l’ouverture à sur la scène internationale s’intensifie avec l’accueil, pour la première fois, de plusieurs spectacles étrangers (Pays-Bas, Brésil, Burkina Faso, Madagascar), en plus des six projets belges et canadiens. Membre de l’Association des réseaux d’évènements artistiques (Area), aux côtés d’autres festivals francophones spécialisés dans le repérage de projets émergents, le Chaînon échange donc aussi artistiquement au-delà des frontières.

Les-bubbey-mayse-Chaînon-manquant-festival-Laval
Les Bubbey Mayse

Forte d’un principe de mutualisation, de tarifications uniques, négociées pour tous, et d’une vraie coopération professionnelle, la manifestation s’inscrit dans le circuit culturel équitable et solidaire. Beaucoup de professionnels se retrouvent ici pour coordonner les tournées afin de limiter les frais de transport des spectacles sélectionnés.

Échange et partage se déclinent aussi à travers entre les bénévoles (160 cette année), indispensables au bon fonctionnement du festival, et entre les générations. Enfin, un nouveau partenariat s’est noué cette année avec l’association La Cloche, qui participe à l’amélioration du quotidien des personnes sans-domicile et à la création de lien social. Ainsi, la Chorale au clair de la rue, conçue pour et avec des personnes démunies, contribue à leur redonner confiance, à les resocialiser et à réhabiliter leur image.

Rejoindre-le-papillon-Solsikke-Chaînon-manquant-festival-Laval
« Rejoindre le papillon », de Solsikke

Depuis bientôt trente ans, le Chaînon œuvre pour créer des liens entre les artistes et les professionnels, mais aussi et avant tout entre les publics, dont 3 000 enfants concernés par des actions culturelles. Les propositions sont accessibles grâce à des tarifs abordables (entre 4 et 10 €, souvent avec trois artistes en plateau) et une douzaine de spectacles gratuits. En 2017, 16 000 spectateurs ont participé à ce rendez-vous incontournable de la rentrée.

Au service de la création et du développement économique du secteur, Le Chaînon manquant donne donc les moyens aux artistes de se faire connaître en comblant les publics, ravis de découvrir quelques pépites. 

Léna Martinelli


Le Chaînon manquant, 27 édition

Du 11 au 16 septembre 2018 à Laval et Changé

Billetterie / Bar du festival / Bals Parquets / Point infos / Magic Miror • Square de Boston • 53000 Laval

De 4 € à 10 € par spectacle

Les autres points de vente :

– En ligne sur le site et à billetterie@lechainon.fr

– Office du Tourisme • 84, avenue Robert-Buron • 53000 Laval

Tél. : 02 43 49 45 26

– Centre d’Information Jeunesse • Place du 18-Juin • 53000 Laval

Tél. : 02 43 49 86 55

– Librairie M’Lire • 3, rue de la Paix • 53000 Laval

Tél. : 02 43 53 04 00

Sur place, à l’entrée des salles, juste avant les spectacles, en fonction des places disponibles.

Teaser 

Photos © Florian Renault


À découvrir sur Les Trois Coups   

☛ Manquer Le Chaînon ? Jamais !, par Léna Martinelli