« Ostermeier backstage », de Gerhard Jörder, a paru chez l’Arche éditeur

« Ostermeier backstage »

de Gerhard Jörder

Annonce
Les Trois Coups

Ostermeier backstageTraduit de l’allemand par Laurent Muhleisen et Frank Weigand)

En librairie, le 27 mai 2015

Hors collection

144 pages

Format : 13 cm × 20 cm

22 euros

I.S.B.N. 978-2-85181-867-6

Diffusion Actes Sud

Un livre d’entretiens avec « l’enfant terrible de la scène allemande » : Thomas Ostermeier qui signe la mise en scène du Mariage de Maria Braun de Fassbinder, présentée au Théâtre de la Ville du 25 juin au 3 juillet 2015.

Thomas Ostermeier est aujourd’hui réputé sur la scène internationale. Avec un rythme de trois ou quatre créations par an et des invitations dans les festivals les plus prestigieux, son travail a acquis une authentique visibilité dans le monde entier. Après des débuts très remarqués à la Baracke du Deutsches Theater, où il entreprit une véritable réflexion expérimentale sur l’exploration du jeu d’acteur à la manière de Meyerhold ou Stanislavski, il est nommé à tout juste 30 ans directeur de la Schaubühne de Berlin.

Depuis 1999, il associe à ses créations des chorégraphes telles que Sasha Waltz ou Anouk Van Dijk dans une constante recherche esthétique et formelle, il y met en scène aussi bien des classiques que des auteurs contemporains, comme Lars Norén, Sarah Kane ou Jon Fosse. À 41 ans, il a signé plus de 30 créations. Certaines, comme son Woyzeck présenté au Festival d’Avignon en 2004 ou son Hamlet [ici, ici et ici] en rock star mélancolique sont restées des moments d’anthologie de la création contemporaine.

Cet ouvrage rassemble les entretiens menés par Gerhard Jörder entre août 2013 et janvier 2014. Thomas Ostermeier revient sur ses conceptions de l’art ou de la politique, son engagement artistique et son travail de direction d’acteurs, très contesté à ses débuts. Avec sincérité et modestie, il raconte sa vision de la société, ses méthodes de travail, en mélangeant réflexions générales et anecdotes concrètes tirées de sa biographie. Il est en totale opposition avec ceux qui ont forgé l’image du théâtre contemporain : pour lui la scène d’aujourd’hui n’est pas un lieu de performance ou d’installation, mais une manière de renouer avec la narration et le personnage, dans une approche moderne et non académique.

Gerhard Jörder est né en 1943. Théoricien du théâtre, journaliste et auteur indépendant, il écrit régulièrement pour le journal Die Zeit, il enseigne la critique théâtrale et le journalisme culturel dans diverses écoles et académies des beaux-arts. Il est également membre de jury de prix dramatiques prestigieux ou de célèbres rencontres théâtrales en Allemagne (« Theatertreffen » de Berlin, journées théâtrales de Mülheim…).

Les Trois Coups


http://www.arche-editeur.com/