« Il faut aujourd’hui raconter les grands enjeux d’un théâtre public, pour le réinventer. »
Par Cédric Enjalbert
À la veille de la fermeture pour travaux du Théâtre de la Ville, à Paris, son directeur, le metteur en scène Emmanuel Demarcy‑Mota, fidèle à l’ambition du Théâtre des Nations, expose les enjeux politiques de cette rénovation.

Fin de partie ou éternel retour ?
Par Michel Dieuaide
Dès ses années de lycée, Emmanuel Demarcy-Mota se passionne pour « Six personnages en quête d’auteur », œuvre majeure du dramaturge italien Luigi Pirandello. Actuel directeur du Théâtre de la Ville et du Festival d’automne à Paris, il présente au Théâtre national populaire à Villeurbanne sa troisième mise en scène de cette pièce. La magie du théâtre est au rendez-vous.

Ionesco revisité
Par Jean-François Picaut
Emmanuel Demarcy-Mota a constaté qu’Ionesco, toujours très présent dans les classes de lycée et à l’université, était quasi absent de nos scènes institutionnelles. Il s’est alors attaché à l’arracher au concept de l’absurde où beaucoup voudraient l’enfermer et à certains théâtres privés où il est confiné.

« Victor » enfin grand !
Par Olivier Pansieri
Le Tout-Paris s’écrase au Théâtre de la Ville pour la première de « Victor ou les Enfants au pouvoir » de Roger Vitrac, mis en scène par le directeur Emmanuel Demarcy‑Mota

Communiqué de presse
Les premières représentations du spectacle de Romeo Castellucci, « Sur le concept du visage du Fils de Dieu », au Théâtre de la Ville, ont été gravement perturbées…