Précédent
Suivant

59e Palmarès des Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse, Paris

Lia-Rodrigues-Encantado © Sammi-Landweer

Palmarès 2022

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Les Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse viennent d’être remis au Théâtre de la Porte Saint-Martin. De belles récompenses pour des artistes, spectacles, réalisations, dont beaucoup couverts par notre équipe.

Prix Théâtre

  • Grand prix (meilleur spectacle théâtral de l’année) : Illusions perdues, d’après Honoré de Balzac, mise en scène de Pauline Bayle (lire la critique de Laura Plas)
  • Prix Georges-Lerminier : (meilleur spectacle théâtral créé en Province) : La Seconde Surprise de l’amour de Marivaux, mise en scène d’Alain Françon (lire la critique de Trina Mounier)
  • Meilleure création d’une pièce en langue française : Le Ciel de Nantes de Christophe Honoré – Célestins, Théâtre de Lyon
  • Meilleur spectacle étranger : L’Odyssée. Une histoire pour Hollywood, de Krzysztof Warlikowski
  • Prix Laurent-Terzieff (meilleur spectacle présenté dans un théâtre privé) : Comme il vous plaira de William Shakespeare, mise en scène Léna Bréban (lire la critique de Bénédicte Fantin)
  • Meilleur comédien : Adama Diop dans la Cerisaie d’Anton Tchekhov, mise en scène de Tiago Rodrigues (lire la critique de Lorène de Bonnay)
  • Meilleure comédienne : Georgia Scalliet dans la Seconde surprise de l’amour de Marivaux, mise en scène d’Alain Françon (lire la critique de Trina Mounier)
  • Prix Jean-Jacques-Lerrant (révélation théâtrale de l’année) : Suzanne de Baecque dans la Seconde Surprise de l’amour de Marivaux, mise en scène d’Alain Françon (lire la critique de Trina Mounier)
  • Meilleur créateur d’éléments scéniques : Ariane Mnouchkine pour L’Île d’or
  • Meilleur compositeur de musique de scène : Pascal Sangla pour Andando Lorca 1936, mise en scène de Daniel San Pedro
  • Meilleur livre sur le théâtre : Dans le cerveau des comédiens d’Anouk Grinberg, Éditions Odile Jacob
Illusions-perdues-Pauline-Bayle©Simon Gosselin
« Illusions perdues », d’après Honoré de-Balzac, mise en scène de Pauline Bayle © Simon Gosselin

Prix Danse

  • Meilleur spectacle chorégraphique : Encantado, chorégraphie de Lia Rodrigues, Théâtre national de la danse – Chaillot (première en France), Paris, 2021
  • Meilleure interprète chorégraphique : Dorothée Gilbert, étoile de l’Opéra national de Paris
  • Meilleure compagnie: CCN – Ballet de Lorraine
  • Personnalité chorégraphie (ex aequo) : Brigitte Lefèvre et François Alu, étoile de l’Opéra national de Paris
  • Meilleure performance : Somnole, chorégraphie et interprétation de Boris Charmatz
  • Révélation chorégraphique : Leïla Ka (repérée par Léna Martinelli)
  • Meilleur livre : Danser Hip Hop de Rosita Boisseau, photos de Laurent Philippe, Nouvelles Éditions Scala, 2021 (lire la critique de Léna Martinelli)
  • Meilleur film : En Corps de Cédric Klapisch, produit par Ce Qui Me Meut, 2022
Œdipe-Enesco-Wajdi-Mouawad © Elisa-haberer
« Œdipe », d’Enesco, mise en scène Wajdi Mouawad © Elisa Haberer

Prix musique

  • Grand prix (meilleur spectacle musical de l’année) : Œdipe d’Enesco, mise en scène Wajdi Mouawad, direction musicale d’Ingo Metzmacher
  • Prix Claude-Rostand (meilleur spectacle lyrique en régions) : The Rake’s progress de Stravinski, mise en scène Mathieu Bauer, direction musicale Grant Llewellyn et Rémi Durupt
  • Prix de la meilleure coproduction européenne : Le Lac d’argent de Weill, mise en scène d’Ersan Mondtag, direction musicale de Karel Deseure
  • Prix des meilleurs éléments scéniques / Meilleure scénographie : Grégoire Pont et James Bonas pour la Reine des neiges d’Abrahmasen
  • Prix de la création musicale : Words and music, musique de scène de Pedro Garcia Velasquez, pour la pièce de Beckett
  • Personnalité musicale (ex aequo) : Catherine Hunold, soprano et Klaus Mäkelä, chef d’orchestre directeur musical de l’Orchestre de Paris
  • Mention spéciale : Philippe Boesmans in memoriam
  • Révélation musicale de l’année : Marie-Laure Garnier, soprano
  • Meilleure initiative pour le développement et le rayonnement musical (ex aequo) : Projet Ponant de l’Orchestre national de Bretagne et Festival L’Offrande Musicale, direction artistique David Fray
  • Meilleurs livres sur la musique : Reynaldo Hahn de Philippe Blay, Éditions Fayard ; Résurgences du secret : l’œuvre pour piano, de Jacques Lenot de Bertrand Bolognesi, Éditions Aedam Musicae : Saint-Saëns, un esprit libre, sous la direction de Marie-Gabrielle Soret, catalogue de l’exposition Saint-Saëns à l’Opéra de Paris, BNF/ Opéra de Paris)

En octobre prochain, le Syndicat professionnel de la Critique Théâtre, Musique et Danse fêtera ses 150 ans d’existence à l’Odéon-Théâtre de l’Europe en octobre : « L’occasion pour nous, critiques, journalistes culturels, de réaffirmer l’importance de notre métier et de notre place au sein du microcosme qu’est le spectacle vivant », explique son président Olivier Frégaville-Gratian d’Amore. « De plus en plus précaire, notre profession doit continuer à se faire entendre, à développer des initiatives pour mieux se faire connaître ». 

Léna Martinelli

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories

contact@lestroiscoups.fr

Titre de la diapositive
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Cliquer ici
Précédent
Suivant

 © LES TROIS COUPS