« #Exoterritoires », Le Clair Obscur, Festival Noob, L’Éclat, Pont-Audemer

Exoterritoires-Le-Clair-Obscur-Norbert-Merjagnan-Frédéric-Deslias © Sarah Meneghello

Le Clair Obscur décille le regard

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

À travers une vibrante odyssée amicale qui scelle à jamais l’existence de deux jeunes filles malades « Shahara » nous propulse dans les étoiles. En célébrant les pouvoirs du jeu, de l’imagination et de la solidarité, l’écriture interstellaire de Caroline Stella et la mise en scène lumineuse de Sarah Tick soignent autant les petits que les grands. Un merveilleux spectacle à voir en famille.

Embarquer en mission dans les pas d’une spationaute : en voilà un programme ! Cette compagnie nous emmène sur une exoplanète, à la recherche de traces de vie. Chaque session comprend des explorateurs et des observateurs. Après un passage par les vestiaires et un compte à rebours de circonstance, ce jour-là, c’est la spationaute Jana qui nous a guidés, avec le metteur en scène Frédéric Deslias aux manettes d’une régie portative. Les consignes nous parvenaient dans le casque audio, entre dialogues avec la station de commandement, commentaires et extraits musicaux (Extrait podcast).

Tels des pionniers, nous voici donc en territoires inconnus, à suivre des protocoles d’études scientifiques inspirées des dernières missions sur Mars, tandis qu’on nous raconte une histoire du vivant. Une bulle narrative ! Mais avant tout, le jeu de piste comprend des mises en garde : ne pas se fier aux apparences, certes familières ; si la combinaison stérile nous protège d’éventuelles mauvaises ondes, il faut faire preuve de vigilance.

D’ailleurs, Jana nous explique que nous sommes à un moment décisif car notre civilisation est dans une phase critique, avec des états de conscience perturbés. Situés dans des zones cibles à risques, les prélèvements et analyses in situ doivent permettre de vérifier des hypothèses sur la survie des espèces. La plus grande attention est donc requise pour déceler des organismes pouvant revêtir des formes insoupçonnées.

Regarder la terre autrement

Cette proposition de haut vol stimule les instincts d’explorateur. Les enfants se prêtent volontiers au jeu et les adultes s’amusent aussi beaucoup. Quant aux non complices, ils expriment leur surprise. Pas banal, en effet, de croiser dans la rue des personnes en scaphandres. Drôle d’équipée !

Mais, surtout, les participants reviennent au point de départ, forts d’une nouvelle capacité de voir. Outre les mises en abîme dans l’espace public, le décalage de réalités parallèles amène à reconsidérer notre environnement. Et si la terre était une exoplanète habitable ? Et si d’autres formes d’intelligences l’avaient déjà habitée ? Cette approche nourrit des ambitions minimalistes (compréhension des briques du vivant) autant que démesurées (contact avec des consciences non-humaines).

Issu de la collaboration entre un metteur en scène et artiste numérique, un auteur de science-fiction, une comédienne et des chercheurs du CNES / Observatoire de l’Espace, ce spectacle nomade extrapole, dans nos imaginaires, des problématiques de la recherche spatiale, nourrie d’images, de données et de technologies. La question de l’émergence de la vie et de l’évolution possible de ses formes, au cœur des recherches en exobiologie, percute de nombreuses disciplines comme la physique quantique, la biologie cellulaire, la climatologie. De quoi repenser le rapport au vivant.

Quitter la gravité

Clin d’œil aux chasseurs cueilleurs pollueurs prêts à tout, y compris coloniser l’espace, menaces sur le vivant par l’intelligence artificielle et les humains, eux-mêmes… Sur notre planète qui se meurt, cette sensibilisation résonne fort. Toutefois, Norbert Merjagnan livre une fable écologique non dénuée d’utopie.

De plus, cette forme de happening est parfaitement adaptée aux propos qui visent à mobiliser. La forte implication des participants ouvre des pistes pour intervenir et changer le cours des choses. Relevons la qualité des repérages, avec un parcours bien balisé et une prise en compte de la topographie. Ainsi, la vallée des geysers a-t-elle paru plus hospitalière que le lotissement, point de bascule du récit.

Enfin, malgré le sérieux du propos, la légèreté est de mise. On serait presque en apesanteur ! Cordon bidon pour relier chaque participant, tablette artisanale en guise d’outil révolutionnaire ou respirateurs aux allures de nez de clown lèvent vite le doute, aux yeux des badauds : non, il ne s’agit ni d’extraterrestres, ni d’épidémiologistes, mais d’activistes sur la voie !

Missions spéciales

#Exoterritoires est le premier chapitre d’une œuvre au long court. À cette déambulation s’ajoutent une expérience immersive, de la réalité augmentée, des ateliers et une exposition. Dernier volet de cette trilogie sur l’univers, #Drift (à la dérive) raconte l’aventure de la même astronaute. Sous dôme, nous sommes dans son vaisseau, avec elle, comme suspendus dans l’espace-temps, en pleine contemplation de phénomènes astrophysiques.

Une nouvelle écriture collaborative de science-fiction pour et par des enfants. Tout aussi spécial et passionnant. Décidément de quoi défricher de nouveaux territoires et ouvrir grand le champ d’exploration ! 🔴

Léna Martinelli


#Exoterritoires, de Norbert Merjagnan

Le Clair Obscur
Mise en scène et son : Frédéric Deslias
Collaboration artistique : Jana Klein
Collaboration scientifique : Caroline Freissinet (LATMOS/CNRS)
Performer / Spationaute : Jana Klein
Régie : Emmanuel Sabroux
Costume : Dorota Kleszcz
Collaboration technologique : Cyrille Henry
Durée : environ 1 heure
Dès 7 ans

Théâtre L’Éclat, scène conventionnée d’intérêt national art enfance et jeunesse • Place du Général de Gaulle • 27500 Pont-Audemer
Les 31 mars et 1er avril 2023

Dans le cadre du festival Noob, 5édition, du 1er au 15 avril 2023

À découvrir sur Les Trois Coups :
Reportage Noob 2023, par Léna Martinelli

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories
Précédent
Suivant

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS