Sélection festivals printemps 2024, France, Belgique, Québec

envol cie hors surface

Un printemps foisonnant

Léna Martinelli
Les Trois Coups

Sur tout le territoire français, et même Belgique ou au Québec, voici une sélection de festivals et temps forts qui comptent à nos yeux, soit une vingtaine d’événements, dont plusieurs éditions anniversaires. Théâtre, danse, cirque, rue, plein air, musique classique et même un festival à voir et à manger… Beaucoup présentent des formes hybrides, et le sport s’invite évidemment en force. Autant de moments de rencontres généreux avec les publics, en lien avec les grands défis qui se posent à nos sociétés.

Dans un monde de plus en plus étriqué, le décloisonnement s’impose. Des formes innovantes, ouvertes, expriment l’urgence de témoigner et d’élargir les horizons pour imaginer des lendemains meilleurs. L’acuité des regards artistiques a pour corollaire une grande liberté de tons, afin de dénoncer des violences de toutes sortes, pointer des dérives, incarner la fragilité de nos écosystèmes, mais aussi apporter des points de vue plus ou moins décalés sur des sujets universels. Avec une énergie pleine de vitalité, des corps exultent, des voix s’élèvent. Si les jeunes s’aventurent avec audace dans des voies singulières, les « anciens » ne sont pas en reste. Ça fourmille d’initiatives, ça palpite. Ça remue.

Garder la tête haute

En effet, profil bas pour la culture ! Électrisée par les revendications sociales, la saison des festivals devrait être riche en soubresauts. Nombreux sont les organisateurs à avoir dénoncé les mesures d’austérité sans précédent décidées par Bruno Lemaire, des coupes budgétaires qui amputent 2024-2025, après une année déjà plombée par l’inflation (lire la déclaration commune de la branche du spectacle vivant du 14 mars).

Le secteur de la culture est donc fortement mobilisé avec des actions concrètes à prévoir cet été. Soutenons ces professionnels qui permettent – souvent avec force et sensibilité – la création, la diffusion, la production de spectacles. Une nécessité absolue pour nous permettre d’aller au bout de nos rêves, de vivre des émotions, de réfléchir, de se bouger. Bref, pour résister aux tempêtes, la tête dans les étoiles.

🔴 Vivants! Vivantes! (Le Mans, Pays de la Loire)

Temps fort à la Scène nationale du Mans, Vivants! Vivantes ! « interroge le monde et explore avec lucidité et optimisme » notre rapport au vivant. Trois semaines ne sont pas de trop afin d’« ouvrir grand le champ des réflexions et nous inviter à écouter les pulsations de notre monde et ses mutations urgentes et nécessaires ».

Climax de cette séquence, la Journée de la pensée joyeuse aura lieu le 25 mai. Au menu, entre autres, une rencontre autour de la fin de vie, avec Chouchouter tous en cœur (Élise Chatauret), une performance poétique inédite de Fabrice Melquiot. En guise de clôture, le 9 juin, un pique-nique autour du pain, orchestré par le chef Emmanuel Perrodin et les habitants (reportage à suivre). Outre ces deux créations inédites, sept spectacles s’adressent à tous pour s’émerveiller et se questionner.

Du 16 avril au 9 juin
Scène nationale • 72000 Le Mans • Infos 02 43 50 21 50 • Billetterie en ligne
L’Espal
• 60-62, rue de l’Estérel
Les Quinconces • 4, place des Jacobins
Site

🔴 MégaWATT (Paris et Seine-et-Marne, Ile-de-France)

Depuis bientôt 20 ans, la Coopérative De Rue et De Cirque (2r2c) illumine nos printemps de spectacles gratuits en espace public. Théâtre, cirque, danse, randonnées, ciné-concert, apéro, ateliers, balade en forêt, programme sur mesure dans le cadre de l’Olympiade culturelle : ce sont autant d’invitations au voyage, au redéploiement de nos imaginaires au sortir de l’hiver, avec plusieurs créations portées par des artistes complices : Satchie Noro, Sophia Perez, Fabrice Guillot, Nathalie Pernette…

Parmi les 20 compagnies sélectionnées par Rémy Bovis et Marie Chapoullié, C’hoari tourne toujours Tsef Zone, danse joyeuse, engagée, puissante (lire notre critique). À voir, aussi, le Vertige de l’envers, de L’Envolée cirque (lire notre critique).

Du 3 mai au 10 juillet
2r2c Fabrique artistique pour la rue, le cirque et l’espace public • 18, rue Watt • 75013 Paris • Infos 01 46 22 33 71
Site

🔴 Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles, Belgique)

Si nous pouvions refaire le monde, que construirions-nous ? Cette inquiétude ouvre le fameux festival belge et résonnera durant plusieurs semaines, avec des propositions audacieuses plus que jamais ancrées dans notre actualité. 

Kunstenfestivaldesarts célèbre la création contemporaine avec du théâtre, de la danse, des performances et des arts visuels, soit 36 projets artistiques, 27 premières mondiales, 181 représentations : expériences multi-sensorielles, œuvres radicales, histoires vertigineuses, portraits saisissants, performance déambulatoire de six heures afin de créer un monde utopique et différent (Respublika)…

Du 10 mai au 1er juin
Kunstenfestivaldesarts •
KVS BOL • Rue de Lakense 146 • 1000 Bruxelles • Infos +32 (0)2 210 87 37
Site

🔴 Transforme (Ille-et-Vilaine, Bretagne)

Initié par la Fondation d’entreprise Hermès, ce festival itinérant est dédié aux gestes artistiques novateurs dans le domaine des arts de la scène. Élaboré en collaboration avec quatre théâtres partenaires (le Théâtre de la Cité internationale à Paris, La Comédie de Clermont-Ferrand, Les Subs à Lyon et le Théâtre National de Bretagne), ce format original propose 15 spectacles pluridisciplinaires en prise avec le monde contemporain. Transforme s’engage aussi à « aller plus loin » dans la rencontre des publics, sur les territoires hors des théâtres, avec des dispositifs d’accessibilité spécifiques et des temps forts complémentaires, engagés ou festifs.

Ne pas manquer, lors de sa 4e étape à Rennes, la dernière version de Pinocchio(LIVE) : à l’inverse du mythe, Alice Laloy choisit de cheminer du vivant vers l’inanimé, en nous propulsant dans une société dystopique où les enfants se métamorphosent en pantins (lire la critique de Laura Plas).

Du 16 au 30 mai
Théâtre National de Bretagne • 1, rue Saint-Hélier • 35000 Rennes • Infos et réservations 02 99 31 12 31Billetterie
Site

🔴 Théâtre en Mai (Côte d’Or, Bourgogne Franche-Comté)

Attentif à l’émergence et aux écritures contemporaines et plurielles, ouvert sur d’autres disciplines, notamment le cirque (en partenariat avec CirQ’ônflex / Festival Prise de CirQ), mais également sur le monde, Théâtre en mai est placé, cette année, sous le signe de l’héritage et de la transmission, avec une traversée d’histoires de filiation intimes et collectives : qui suis-je et comment gérer ce qu’on m’a légué ? Comment se construire en tant qu’individu avec le passé que l’on porte, malgré nous ? Comment regarder l’avenir, alors que les leçons des drames passés ne sont pas tirées et que l’histoire se répète inlassablement ?

Créations, ouverture à l’international, hybridité des formes et propositions hors les murs sont au menu de cette nouvelle édition concoctée par Maëlle Poésy, ravie de présenter « des expériences inédites et joyeuses qui nous déplacent physiquement et mentalement ». La programmation laisse la part belle aux autrices et metteuses en scène.

Relevons le concept original du Karaoké des auteur·rices imaginé et conçu par Kevin Keiss pour le TDB, auteur associé au projet de la direction : Gustave Akakpo, Claire Barrabès et Julie Ménard ont été invités à écrire un souvenir fort associé à une chanson interprétée en direct. En amont, ils rencontreront également des spectateurs dans la même démarche, eux aussi conviés sur scène, avant la fête, tous ensemble, sur le parquet de bal.

Du 17 au 26 mai
Théâtre Dijon Bourgogne Centre national dramatique • Parvis Saint-Jean, rue Danton • 21100 Dijon • Infos 03 80 68 47 47 • Réservation 03 80 30 12 12
Site

Le Train bleu (Bouches-du-Rhône, Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Embarquez pour la 8e édition de ce festival pas comme les autres, un évènement artistique et collectif orchestré par sept lieux de culture sur deux week-ends : Les Salins scène nationale de Martigues, Le Sémaphore scène conventionnée de Port-de-Bouc Centre Culturel, Mairie de Vitrolles, Direction de la Culture et du Patrimoine, Le PIC-Télémaque Pôle Instrumental Contemporain, Théâtre le Cadran, La Criée Théâtre National de Marseille, Scènes et Cinés Théâtre La Colonne.

De Marseille à Miramas, en passant par Martigues, Port-de-Bouc et Ensuès-la-Redonne, on se laisse guider à travers différents parcours en bus, en train, à pied, en bateau et même en kayak. D’une rive à l’autre sur le pourtour de l’Étang de Berre ou le long de la côte bleue, les itinéraires sont ponctués d’étonnantes étapes autour de propositions musicales, dansantes, gustatives et familiales… De quoi explorer le territoire !

Du 18 au 26 mai
Programme
Site  

🔴 Le Nombril du Monde (Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine)

Pougne-Hérisson célèbre les 20 ans du Jardin des Histoires inauguré en 2004, un parc atypique où tous les plus beaux récits trouvent refuge. Autodéclaré Nombril du Monde en 1990, ce pittoresque village est un haut lieu du conte qui accueille ce festival tous les deux ans. Cette année, du 15 au 17 août, il s’intitulera la Flemme Olymplouc.

L’anniversaire se fêtera dès mai : guide officiel de l’histoire non sérieuse, l’artiste poitevin François Sabourin propose ses Visites guidées à la Dada, une performance créée in situ, qui retrace l’histoire de ce haut lieu de légendes en terres de Gâtine. Dans un parcours sonore, des bénévoles font également l’histoire du Nombril du Monde, retracée en cette journée spéciale. Enfin, un ingénieur agronome et professeur à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles mènera une causerie sur la thématique des jardins de l’imaginaire. De quoi illustrer la richesse de ce territoire rural.

Les 18 et 19 mai
Le Nombril du Monde • 7, rue des Merveilles • 79130 Pougne-Hérisson • Infos 05 49 64 19 19 • Billetterie en ligne
Site

🔴 Festival de l’Épau (Pays de la Loire)

Il figure aujourd’hui parmi les festivals en France celui à la longévité la plus remarquable. Pour sa 40e édition, la prestigieuse Abbaye accueillera cette année encore les plus grands noms de la musique classique. Quatre grands axes ont forgé son identité : la voix, le piano, la musique de chambre et la musique symphonique. Elle s’est confortée au fil des années avec la création des Midis musicaux, tournés vers la découverte de jeunes artistes et les Afters, qui permettent d’entendre des musiciens classiques dans des répertoires inattendus. 

Dans un grand feu d’artifice musical, cette édition anniversaire propose plusieurs temps forts servis par des fidèles du festival et de nouveaux invités prestigieux issus des quatre coins de la planète, dont l’Orchestre national des Pays de la Loire, Les Siècles, l’Ensemble Matheus et Le Concert de la loge. Ce dernier, accompagné du violoniste Julien Chauvin et du chorégraphe Mourad Merzouki, créateur de la danse des Jeux olympiques et paralympiques de Paris, fêtera le 300e anniversaire des Quatre Saisons de Vivaldi. Sa directrice Marianne Gaussiat se réjouit, entre autres, de cette première pour le festival.

Du 21 au 28 mai
Abbaye de l’Épau • Route de Changé • 72530 Yvré-l’Évêque • 02 43 54 72 70
Site

🔴 June Events (Paris, Ile-de-France)

Dans le bois de Vincennes et aux alentours, le festival de danse parisien se déploie également sur mai, cette année, et dans des lieux insolites à des horaires parfois décalés, avec de nombreuses compagnies venues d’ailleurs. Le Cycle des Veilleurs de Joanne Leighton est un projet hors norme : depuis septembre, des habitant·es se relaient afin de veiller la ville. Elles et ils deviennent veilleur·ses (prononcez « veille-heureuse »). Cet événement Paris Réseau Danse est à voir dans le cadre de l’Olympiade culturelle jusqu’au 8 septembre.

« Dans un monde de plus en plus divisé, la 18e édition s’est construite avec la conviction que la pluralité des gestes, des paroles, des couleurs, des musicalités corporelles et sonores compose un kaléidoscope de prismes et de points de vue plus que jamais nécessaire. Tout comme l’accompagnement de voix différentes, moins entendues, venues de tous horizons », écrit Anne Sauvage, la directrice. « Réflexions dansées sur la racisation, post et néocolonialisme, invisibilisation des vies noires, afro-futurisme, déterminismes sociaux et transmission intergénérationnelle structurent les spectacles programmés ».

Du 22 mai au 8 juin
Atelier de Paris Centre de développement chorégraphique national • Cartoucherie • 2, route du Champ-de-Manœuvre • 75012 Paris • 01 417 417 07 • Billetterie en ligne
Site

🔴 Festival confit ! (Vaucluse, Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et son équipe convient tous les publics à un festival de rencontres hors des sentiers habituels du théâtre. Depuis son arrivée, en 2022, la directrice se donne pour ambition collective de « ré-enchanter le présent ».

À table ou en balade dans le Luberon, aux pieds des vignes, en bord de Durance ou dans une guinguette, quatre spectacles-performances de femmes autrices et metteuses en scène invitent à goûter autrement des récits venus d’ici et d’ailleurs : Hiba Najem, Lisa Guez, Mathilde Monjanel et Louise Hochet – Cie B R U M E S, Clara Hédouin. Spectacles, projection, exposition, ateliers, dégustations, marchés de producteurs locaux… Tous les sens sont sollicités : on salive, on déguste et on demande du rab !

Du 22 au 26 mai
La Garance Scène nationale de Cavaillon• rue du Languedoc • 84300 Cavaillon • Infos 04 90 78 64 64
Site

🔴 Le FTA (Montréal, Québec)

Changeons de continent ! Acronyme du Festival TransAmériques, le FTA se consacre à la création contemporaine (danse et théâtre). Fondé en 1985, il a accueilli de grands noms, des découvertes d’ici et d’ailleurs, notamment Romeo Castellucci, Robert Lepage, Denis Marleau, Wajdi Mouawad, Alain Platel, Crystal Pite, Meg Stuart, Ivo van Hove, etc. Inaugurant la saison touristique estivale dès la fin mai, le FTA présente en moyenne 25 spectacles en salle et dans l’espace public de Montréal pendant une quinzaine de jours.

Carte-noire-nommée-désir-rebecca-chaillon © Christophe-Raynaud-de-Lage-festival-davignon

« À travers cette programmation qui n’échappe en rien aux désordres du monde, nous réclamons nous aussi la poésie, l’accès à la complexité qui nous entoure et la possibilité de raconter autrement », écrivent Martine Dennewald et Jessie Mill, codirectrices artistiques qui signent un très bel édito, « Racines et conopées » (lire ici). Elles proposent une dizaine de créations, invitant plus de 200 artistes venant notamment d’Uruguay, du Liban, d’Australie, des États-Unis, du Portugal, de Côte d’Ivoire, d’Angleterre et de Colombie. Figure phare du renouveau théâtral européen, la française Rébecca Chaillon foule pour la première fois les scènes canadiennes avec sa satire théâtrale militante et irrésistiblement punk, Carte noire nommée désir (lire la critique de Stéphanie Ruffier).

Du 22 mai au 5 juin
FTA • 460, rue Sainte-Catherine Ouest • H3B 1A7 Montréal (Québec) • Infos +1 514 844 3822Billetterie en ligne
Site

🔴 Cirque-Théâtre Quartier d’été

C’est le nouveau rendez-vous du Cirque-Théâtre d’Elbeuf qui prend ses quartiers d’été. On profite donc du plein air car, durant quatre week-ends, le Champ de Foire se transforme en joyeuse guinguette avec sa scène musicale, son espace spectacles et son bar-terrasse. Concerts, ateliers d’initiation au cirque, scène ouverte font partie des activités proposées, toutes gratuites, dont beaucoup en partenariat avec la Fabrique des Savoirs et la ville d’Elbeuf-sur-Seine. On a aussi la possibilité de visiter l’un des derniers « cirques en dur » français, un patrimoine exceptionnel bâti en 1892, devenu Pôle national cirque de Normandie, qui accueille chaque année une trentaine de spectacles. Un lieu unique en France !  

Au programme, on retrouve deux spectacles déjà couverts par la rédaction : Tombouctou (lire la critique de Laura Plas) et Foutoir Céleste (lire la critique de Lena Martinelli). Le 7 juin, depuis la piste du Cirque-Théâtre, sera dévoilée la programmation 2024 / 2025, avant un pique-nique géant sur la place, où chacun ramènera son panier pour festoyer sous les guirlandes, avant le spectacle sous chapiteau, suivi d’un bal afro participatif. Enfin, L’Envol (décidément à l’honneur !) clôturera la saison. Un bouquet final spectaculaire qui ouvrira la Fête de la Musique.

En amont des JO, ce festival d’agrès, parfois rares ou méconnus, sont de malicieux clins d’œil aux disciplines olympiques lors des deux premiers week-ends : « Funambulisme et épreuves de force », « Agrès étonnants ». Avis aux amateurs de sensations fortes et de défis sportifs, donc, avec record du monde de balançoire géante, double dutch, scène ouverte et battle hip hop.

Du 24 mai au 21 juin
Cirque-théâtre d’Elbeuf • 2, rue Augustin Henry • 76500 Elbeuf • Réservation 02 32 13 10 50
Site

🔴 Jeux Poétiques de Paris

À l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques 2024, de mai à septembre, la culture envahit aussi la capitale (Olympiade culturelle). Pour le lancement de Paris fête les Jeux !, un dimanche Poésie & Sport est organisé sur la place du Châtelet.

Voilà de quoi découvrir des formes artistiques et sportives multiples et expérimenter ensemble de nouvelles pratiques hybrides : jouer au ping-pong en disant Dante ; boxer sur des alexandrins de Corneille ; se battre en duel au judo ou à l’escrime au rythme d’une fanfare ; découvrir des petites formes inédites autour de Rino Della Negra et Ottavio Bottecchia… On y va, on y court, bien sûr !

Le 26 mai
Théâtre de la Ville • Place du Châtelet • 75004 Paris • Infos 01 42 74 22 77 • En ligne
En partenariat avec le PUC
Site

🔴 Parade(s) (Hauts-de-Seine, Ile-de-France)

Bientôt 35 éditions ! Temps fort de la saison francilienne, Parade(s) rassemble chaque année près de 40 compagnies le premier week-end de juin. Trois jours de fête « olympique » avec près de 50 compagnies à découvrir (cirque, théâtre de rue, musique, danse, marionnettes…), dont certaines venues du Burkina-Faso, de la Guinée, du Mali, du Cameroun ou de Belgique. Gratuit, accessible et pour tous, le festival relie les arts et le sport, en l’honneur des JOP 2024, dont Nanterre est collectivité hôte.

La programmation de Mélanie Duplenne est exceptionnelle : ne pas manquer le jonglage musical (Basketteuses de Bamako), du chansigne (les Impromptus de Signes à l’Œil), plusieurs entresols plus ou moins participatifs (Station verger) ; du cinéma de rue (Entresort fond vert olympique) ; une tempête marine (la SNSM) ; art capillaire et végétal (le Raccommodeur de fleurs), du théâtre et danse pour escalier public (Hune), une création autour de trois disciplines olympiques et acrobatiques (breakdance, plongeon et trampoline) imaginée sur une péniche depuis la berge de Seine (Olympia), des Friandises Vélicyclopédiques

Du 31 mai au 2 juin
Hôtel de ville de Nanterre • 1, place du 27 mars 2002 • 92000 Nanterre • Infos 01 47 29 50 50
Site

🔴 Les Scènes ouvertes à l’insolite (Paris, Ile-de-France)

Cette 15biennale de la scène marionnettique émergente invite à porter un regard sensible sur l’humain, qu’il s’agisse de l’adolescente en situation de handicap mental (Balerina, Balerina), de la femme au foyer (Suzy) ou encore de la personne âgée (Magdalena). Ces deux à quatre spectacles par soir, concoctés par le Mouffetard CNMa en étroite complicité avec le Théâtre aux Mains Nues, sont l’occasion de rencontres avec notre fragilité. Le nouveau tiers-lieu Césure accueillera aussi plusieurs artistes au sein de son amphithéâtre.

Aux manettes, pour la première fois, de jeunes diplômés. Quatre formes courtes seront présentées dans un programme spécifique co-organisé par Arts2 à Mons, l’École supérieure des Arts de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Académie des Beaux-Arts de Tournai et la Maison de la marionnette de Tournai.

Du 3 au 8 juin
Le Mouffetard
CNMa • 73, rue Mouffetard • 75005 Paris • Infos 01 84 79 44 44 • Site
Le Théâtre aux Mains Nues • 43, rue du Clos • 75020 Paris • Infos  01 43 72 19 79 • Site 
Le Césure • 13, rue Santeuil • 75005 Paris • Infos ici
Site

🔴 Théâtre de Verdure (Paris, Ile-de-France)

Pour cette 3année, le Jardin Shakespeare accueille une saison plus longue et toujours aussi riche : 35 jours de représentations, une création (Les Jeux Oubliés), 2 reprises (dont les Deux Frères et les lions que nous avions beaucoup aimé ; lire notre critique), 5 spectacles jeune public, mais également de la danse, des concerts, des lectures et des événements accessibles à tous, au cœur du Bois de Boulogne.

L’occasion de découvrir ce festival en plein air qui va prendre de l’ampleur dans les prochaines années, puisque Lisa Pajon, Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, ainsi que le comité artistique viennent d’être reconduits à la direction, avec une ouverture à la danse, au cirque, au théâtre d’objet, une réflexion sur les « scènes vertes » et leurs spécificités dans le paysage culturel français et européen.

Du 1er juin au 22 septembre
Théâtre de Verdure
• Allée de la Reine Marguerite • Route de Suresnes Le Pré Catelan Bois de Boulogne • 75016 Paris • Infos 06 63 03 72 37
Site

🔴 Furies (Marne, Champagne-Ardenne)

C’est la 35édition de ce rendez-vous turbulent, qui transforme la ville en espace de tous les possibles, un lieu d’échanges et de rencontres : « La réalité aujourd’hui nous sert ce qu’il faut en matière de catastrophes et de tragédies. Alors, ce divertissement général pendant cinq jours est nécessaire pour retrouver de la poésie et des déclarations vivantes en chair et en os, hors des réseaux battus, près de chez vous, ici dans un parc, là sur une place », écrit son directeur Jean-Marie Songy, dans son édito « Joyeuses intranquillités ».

Depuis 1990, le festival est fidèle à son objectif de soutien à la création contemporaine et à la découverte de jeunes talents, pour des spectacles à fortes résonances sociales, politiques et culturelles. Les propositions de Furies s’invitent toujours au détour d’une rue, mais également sous chapiteau, comme à celui du CNAC. Les rendez-vous sont atypiques, car l’une de ses marques de fabrique est de faire spectacle autrement. Une attention extrême est aussi portée aux arts du cirque (Pôle national des arts du cirque et de la rue en préfiguration).

Du 4 au 8 juin
Furies Pôle national des arts du cirque et de la rue en préfiguration Cité Tirlet •51000 Châlons-en-Champagne • Infos 03 26 65 90 06 • Billetterie en ligne
Site

🔴 Les Invités de Villeurbanne (Auvergne-Rhône-Alpes)

Avec 100 représentations d’art de la rue et de musique entièrement gratuites, sa spectaculaire scénographie, la 18édition du festival s’annonce participative, inventive et, pour la première fois, paritaire. Ce rendez-vous populaire conçu par la ville de Villeurbanne, en lien avec les Ateliers Frappaz, convie spectatrices et spectateurs de tous âges et tous milieux à prendre part à la fête : « C’est un festival « pas pareil » parce que monumental et en même temps au plus proche de l’autre, de toi, dans le cœur et les yeux, juste là », écrit sa directrice artistique Nadège Prugnard.

La programmation porte son attention sur les valeurs de la communauté LGBT+ à travers plusieurs spectacles. Soucieuse de replacer l’art dans son rôle de vigie sur les dangers du repli sur soi, la manifestation affiche plusieurs personnalités engagées, tel Ahmed Tobasi, nominé au prix Nobel de la paix 2024 pour Here I Am, l’histoire d’un homme qui se construit par le théâtre au milieu du conflit israëlo-palestinien.

Relevons le Comptoir des vivants qui invite des artistes dans les bars, les cafés, amenant le théâtre dans ces carrefours de vie ; le lancement du dispositif international Textes en rue, entre le CNAREP de Villeurbanne et le CCRI John Smith au Bénin ; des Débats pas pareils qui réinscrivent le noble exercice de la controverse dans l’espace public, lors de grandes tablées, lieux de discussions nourries sous forme de banquets antiques.

Du 19 au 22 juin
Les Ateliers Frappaz
Centre national des arts de la rue et de l’espace public 16, rue Dr Frappaz • 69100 Villeurbanne • Infos 04 72 68 09 87
Site

🔴 Les Nouvelles Traversées, Abbaye de Noirlac (Cher, Centre-Val-de-Loire)

Anciennement dédié exclusivement à la musique, ce festival évolue, élargissant son format : « Paysages sonores et arts de la parole » est l’intitulé du projet porté par Élisabeth Sanson, directrice de cette abbaye cistercienne (l’une des mieux préservées, centre culturel de rencontres depuis 2008). Il explore la notion d’écoute à travers une approche artistique et sociétale contemporaine, en s’appuyant en partie sur l’héritage. Bernard de Clairvaux, moine fondateur de Noirlac au XIIe siècle et réformateur de l’ordre cistercien, plaçait déjà l’écoute au centre de la vie monacale : « Pour connaître le vrai, l’ouïe est supérieure à la vue ». Depuis l’extérieur de l’abbaye jusqu’aux différents espaces intérieurs, le son est le fil d’Ariane de RésoNance.

Tout en gardant sa fidélité aux musiques d’hier et d’aujourd’hui, le festival propose donc de nouveaux horizons artistiques. La soirée d’ouverture donne le ton en transfigurant les arts de la parole et revisitant les musiques traditionnelles : grand raconteur d’histoires, Yannick Jaulin sondera les récits fondateurs de notre culture, avant que Ma Petite ne nous invite à danser autour des femmes. De quoi donner un souffle nouveau, moderne et intemporel.

Du 20 juin au 7 juillet
Abbaye de Noirlac Centre culturel de rencontre • 18200 Bruère-Allichamps • Infos 02 48 62 01 01 • Réservation 02 48 96 17 16
Site

🔴 Le Mans fait son cirque (Sarthe, Pays-de-La-Loire)

Chaque année en juin, ce festival offre un instantané de la création circassienne contemporaine, de la plus intimiste à la plus spectaculaire. La 23édition se tiendra au Plongeoir, sur la promenade Newton et dans des lieux partenaires. En prélude, Le Mans fait son cirque part en tournée régionale du 17 mai au 9 juin.

24 spectacles de cirque sont à l’affiche (reportage à suivre). À noter : une traversée funambule exceptionnelle en ouverture du festival ; un focus sur la création cirque de La Réunion ; des lieux inhabituels (une piscine, un musée, une caravane…) ; des contenus médias innovants qui renouvellent l’expérience du cirque (réalité virtuelle, podcasts).

Du 22 au 30 juin
Le Plongeoir, Pôle national cirque Le Mans • 6, boulevard Winston Churchill • 72100 Le Mans • Infos 02 43 47 45 54 • Billetterie en ligne
Site

🔴 Festival Solstice (Hauts-de-Seine, Ile-de-France)

Chaque année depuis 2000, des artistes de cirque et des musiciens s’installent dans les parcs et stades d’Antony et Châtenay-Malabry pour clôturer la saison de L’Azimut. Camaïeu de bleus pour acrobate à l’assaut des airs, cirque équestre inspiré par la nature, alliance du trapèze volant et du rugby, clown, piano et bicyclette volante… Entièrement gratuits, cette douzaine de spectacles se déroule dans des lieux inattendus. Cette année, Solstice s’adapte au changement climatique : rendez-vous le matin et en fin de journée, pour des découvertes à la fraîche.

On restera bouche bée devant ce ballet virtuose, succession de tableaux puissants et d’instants poétiques d’Envol. Neuf acrobates et gymnastes, spécialistes du trampoline construisent un terrain de jeu propice à toutes les folies. Ici, on rebondit au centre, sur les côtés, à la verticale et bien sûr le plus haut possible. Accompagnés en direct par trois musiciens, à la voix, à la batterie et à la guitare électrique, les corps sautent, se propulsent et fusent dans tous les sens. Un bel élan pour prendre la route des festivals de l’été !

Du 22 au 30 juin
L’Azimut Pôle national cirque • Espace Cirque • Rue Georges Suant • 92160 Antony • Infos 01 41 87 20 84
Site

Léna Martinelli


Sélection de festivals, printemps 2024

À découvrir sur Les Trois Coups :
Sélection de festivals printemps 2021, par Léna Martinelli
Sélection de festivals de musique classique, 2019, par Léna Martinelli

Photos :
• Une : « L’Envol », cie hors surface © Camille La Verde
• Mosaïque 1 : « Anima », Maëlle Poésy et Noémie Goudal © DR ; « L’Abécédaire acrobatique (et ses variations) », Aline Reviriaud © DR ; « On ne fait pas de pacte avec les bêtes », Justine Berthillot, Mosi Espinoza © DR
• Mosaïque 2 : Vue des Calanques © DR ; « Rave lucid », Mazelfreten © DR ; Balade en kayak © DR
• Photo 2 : Le Jardin des Histoires © Philippe Boussion
• Photo 3 : « Carte noire nommée désir », Rébecca Chaillon © Christophe Raynaud de Lage
• Mosaïque 3 : « Foutoir céleste », Cirque Exalté © Leïla Philippe
• Mosaïque 4 : « Les Veilleurs Ordinaires », Les Ailes de Samare © DR ; « Soirée Melting pot Marionnettique », Élèves du Master marionnette de Mons (Belgique) © DR
• Mosaïque 5 : « Les Deux Frères et les lions », Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre © Jean Freetz ; « Hamlet », mes Audrey Bonnet © DR ; « L’Echappée » © Cyril Fragnière
• Photo 4 : « Tombouctou », cie D’Un Ours Olivier Debelhoir © Mickael Phillis
• Mosaïque 6 : « Bleu tenace », Rhizome Chloé Moglia © Fanny Brancourt ; « Gadoue », Le Jardin des délices © Christophe Raynaud de Lage

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS